Pour la libération des prisonniers





Jabaliya - AFP Un haut responsable du Hamas a affirmé hier que le mouvement pourrait recourir au rapt de soldats israéliens pour faire libérer les Palestiniens détenus en Israël. «Toutes les options, y compris l’enlèvement de soldats, sont ouvertes», pour obtenir la libération des détenus palestiniens, a déclaré Nizar Rayan en marge d’une marche de solidarité avec les prisonniers dont plus de la moitié observent une grève de la faim. «S’ils ne sortent pas, ils seront libérés par d’autres moyens», a ajouté Rayan. Plus de 2.000 Palestiniens ont participé à la marche, organisée par le Hamas à Jabaliya dans le Nord de la Bande de Gaza et au cours de laquelle un drapeau israélien et une effigie du ministre israélien de la sécurité intérieure Izahi Hanegbi, qui a refusé tout assouplissement des conditions d’incarcération des Palestiniens, ont été brûlés. Entamé dimanche par environ 1.700 détenus, le mouvement de grève de la faim est suivi depuis mercredi par près de 4.000 prisonniers palestiniens sur les quelque 8.000 détenus par Israël, selon le «club du prisonnier» un organisme proche de l’autorité palestinienne.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com