Tunis : La mère infidèle sauvée par son enfant





Nonobstant le fait qu’elle soit mère et qu’elle devrait, par conséquent, se comporter en tant que telle, il y a dans cette affaire des détails qui peuvent servir de circonstances atténuantes ... Tunis - Le Quotidien Après trois ans de vie conjugale marquée par la naissance d’une fille, le courant a cessé de passer entre les deux mariés. Pourtant, c’est suite à une longue et douce histoire d’amour que les deux époux ont convolé en justes noces. Tous les observateurs ont, en effet, prédit un mariage des plus heureux et un bonheur éternel et inégalable. Seulement, le destin en a voulu autrement et les aléas de la vie étaient de plus en plus présents pour venir finalement à bout d’un amour qui n’a résisté que trois ans. Il faut dire qu’avec un seul salaire, il était difficile à l’époux d’entretenir une famille composée de trois membres. En plus, il y avait ces traites à payer chaque fin de mois et ces factures qui ne cessent d’alourdir un budget familial devenu, à la longue, ingérable. Alors, pour oublier un peu ses soucis, il n’a pas trouvé mieux que l’alcool pour noyer son chagrin. Peu à peu, il démissionna de son rôle de père de famille et abandonna à leur sort et son épouse et son enfant. Dans ces pénibles circonstances, tout concourait à motiver cette jeune mère à quitter le droit chemin et commettre l’irréparable. Il est vrai que, pour nourrir un enfant et le soigner, il faut faire des concessions. Malheureusement, dans ce cas, la jeune épouse a choisi la plus facile des solutions : celle de monnayer ses charmes. Le temps que l’époux s’en rende compte et c’est toute une famille qui s’est effritée... La justice, qui ne peut dans ce cas que trouver des circonstances atténuantes à la mère, l’a condamnée à deux ans de prison avec sursis, prenant en considération l’intérêt de son enfant. H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com