A la Chikh T’hifa





Retour aux sources, c’est une notion qui nous a manqué depuis belle lurette. Depuis quelques décennies, les jeunes mariés n’optent plus pour le hammam, la henné et beaucoup de nos traditions. Toutefois, cette année, la tendance revient vers nos anciennes traditions. Il est de plus en plus fréquent, à présent, de voir des fêtes de mariage typiquement tunisiennes. Par moment, on a cru que nos traditions sont enterrées définitivement et ne seront plus que pâles souvenirs. Heureusement, de nos jours on remarque une touche tunisienne dans les habits des jeunes filles. On écoute davantage des mélodies du cru à l’occasion des célébrations festives. Rien ne vaut l’authenticité d’un pays. Certes nul n’est contre le modernisme, mais cela fait toujours plaisir de voir le modernisme lié à notre culture proprement tunisienne. A.C.O.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com