Réunion du B.F. : Démarrage de la saison confirmé au 27 août





Le Bureau fédéral a tenu exceptionnellement sa réunion hebdomadaire avant-hier, Tunisie-Afrique du Sud oblige, puisque le rendez-vous habituel est prévu chaque mardi. Au cours de cette réunion, il a été confirmé que le démarrage de la saison 2004-2005 aura bien lieu le 27 août puisque la sélection olympique ne nous a pas fait la «»surprise» d’aller en finale. Par ailleurs, la demande du C.S.S. de reporter sa première rencontre de championnat face à l’E.S.T. a été refusée. En application de la nouvelle résolution de la FIFA, il a été décidé d’interdire le tabac aux abords des vestiaires et de la pelouse, banc compris. En outre, il a été rappelé aux clubs endettés qu’il leur est interdit de recruter. En ce qui concerne les droits télé, et surtout l’entrée en lice de la chaîne privée ART qui a sollicité la FTF pour la retransmission des matches du championnat de Tunisie, une réunion est prévue incessament entre les responsables de la FTF et ceux de l’ERTT qui détient les droits exclusifs de notre championnat. Au niveau de l’arbitrage, les tests Cooper auront lieu les 24 et 25 du mois courant et concerneront 145 arbitres et arbitres assistants. Le lendemain, le centre culturel d’El Menzah 6 abritera un séminaire à partir de 9h00. Sur un autre plan, une commission du football féminin a été créée et tiendra sa première réunion dès la semaine prochaine. Enfin, le Bureau fédéral a chargé une commission, composée de MM. Hamouda Ben Ammar, Fayçal Chérichi et Belhassen Malouche, afin de réviser la composition des staffs techniques des équipes nationales. Sachant, entre autres, que Youssef Sériati, à la tête de la sélection 2005 qui évoluera en Coupe de la Ligue, a répondu favorablement à une offre émanant d’un club saoudien. Sériati sera toutefois encore à la tête de l’équipe 2005 à l’occasion de la première journée de la Coupe de la Ligue avant de passer le témoin. Nous ne terminerons pas sans signaler que le B.F. s’est montré choqué par les commentaires acerbes de notre collègue d’Al Jazira Sport, le «Tunisien» Hichem Khalsi. Le B.F. a déploré l’acharnement du commentateur sur le Onze national olympique en particulier et le football tunisien en général. Il est vrai que notre collègue n’y est pas allé par le dos de la cuillère. Et s’il y a une part de vérité dans ses propos, nous estimons que la répétition de termes à la limite injurieux frise justement l’acharnement. Ce comportement exagéré est condamnable, surtout de la part d’un compatriote, d’autant plus que lui non plus n’est pas exempt de tout reproche et gagnerait à représenter plus dignement les couleurs nationales. A rappeler qu’au cours d’une rencontre de la Copa America 2004, notre ami Hichem a cru bon de voir l’arbitre siffler un hors-jeu sur un corner (inadmissible erreur de jugement) alors que l’homme en noir avait sanctionné une trajectoire sortante du ballon sur signalisation de son assistant (sic). Comme quoi il vaut mieux commencer par balayer devant sa porte. C.O.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com