U.G.E.T. : Polémique sur l’élargissement des structures de direction…





Tunis-Le Quotidien La participation de certains courants demeurés en dehors des structures officielles de l’Union Générale des Etudiants de Tunisie (UGET) après le 24ème congrès de l’organisation estudiantine a été à l’origine d’un appel à l’élargissement des structures de direction. Cet élargissement aurait pour objectif d’intégrer ces courants, qui semblent désormais convaincus qu’une action estudiantine efficace ne peut avoir lieu qu’au sein de la Centrale estudiantine, dans les structures de direction en signe de «bienvenue et de main tendue» à toutes les sensibilités estudiantines ayant choisi l’action «parallèle». Les courants qui ont effectué un retour au bercail et dont notamment l’une des sensibilités appartenant à ce qu’il est convenu d’appeler la «famille des patriotes démocrates» et anciens partisans de M. Jamel Tlili, chef de file des dissidents de mai 2001, estiment désormais que l’UGET a plus que jamais besoin d’une «cohabitation» entre les différents courants. Certaines tendances, ayant regagné la Centrale estudiantine lors de son dernier congrès, s’opposent fermement à cet élargissement du Bureau exécutif et du Conseil national. «Il ne faut aucunement octroyer des sièges de complaisance à ces courants revenants, lesquels pourraient attendre le prochain congrès», précise une source proche d’un courant qui s’estime majoritaire au sein des structures de l’UGET. Cette divergence à propos de l’élargissement des structures montre, encore une fois, que le Bureau exécutif de l’UGET n’est pas aussi homogène qu’il le paraît. W.K.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com