La délégation de la Conférence nationale attend une lettre de Sadr





Le Quotidien - Agences La délégation de la Conférence nationale irakienne, qui s’est rendue la semaine dernière à Najaf pour rencontrer Moqtada Sadr, attend l’engagement écrit du chef sur le désarmement de son armée et le retrait du mausolée avant de revenir dans la ville sainte. Le chef de la délégation, Husseïn Al-Sadr, dans un entretien publié hier dans le quotidien irakien Al-Fourat, a affirmé qu’il ferait de son mieux pour résoudre la crise s’il avait en main cette lettre de Moqtada Sadr. «S’il lui est impossible de parler à la télévision ou à des agences de presse, je lui demande urgemment de nous envoyer une lettre de sa main dans laquelle il montre clairement s’il accepte les conditions et je ferai de mon mieux pour résoudre la crise», a-t-il dit. «A Najaf, Cheïkh Ali Soumeïsim, un proche collaborateur de Moqtada Sadr, a affirmé s’attendre «à une nouvelle venue de la délégation». «Elle n’a pas de contact avec nous mais nous le pressentions en lisant les communiqués qu’elle publie».


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com