C.S.H.L. : Chihi et Ben Abdelkader suspendus face au S.T.





A deux jours du début du démarrage du championnat, tout semble être en place et le CSHL s’apprête à négocier cet exercice avec la détermination de bien faire. Le match de la Coupe de la Ligue disputé dimanche contre l’ESBK (0-0) entre dans le cadre des derniers préparatifs de l’équipe. Bien que la majorité des joueurs ait été mise en repos, d’autres comme Walid Hamrouni, Walid Khaled, Walid Chérif, Hichem Haj Kacem ont pris part à la rencontre essentiellement pour parfaire leur condition physique. * Deux Ivoiriens dans le groupe Outre Melliti, Ben Yaâcoub, Bezzine… deux autres étrangers ont été officiellement recrutés. Il s’agit de Georges Evans, un joueur polyvalent qui occupe généralement le poste de demi défensif et Ali Sylla, un attaquant. Avec ces deux recrues, les trois compartiments de l’équipe semblent être bien équilibrés et fin prêts pour la grande aventure du championnat. Pour le premier match de la saison face au ST, le CSHL sera amputé de deux éléments importants : Chihi et Ben Abdelkader, suspendus pour avoir écopé de leur 3ème avertissement. Les responsables hammam-lifois ont omis d’adresser aux instances concernées une demande de grâce pour les deux joueurs. Conclusion : les deux milieux banlieusards vont sauter la 1ère rencontre de la saison. Khaled Hosni saura certainement trouver la parade à cette défaillance, même si les deux joueurs en question constituent des références certaines pour leurs camarades. L’effectif hammam-lifois, bien qu’assez jeune, semble bien armé pour négocier cette première partie, en particulier, et le début de la saison, en général. * L’importance du 1er match Pour ce faire, les Banlieusards sont tenus de sortir le grand jeu devant le ST pour réussir ce premier match. Après le départ de bon nombre de ses joueurs de base, l’équipe stadiste est l’une des grandes inconnues de ce début de saison. Les Hammam-Lifois n’ont d’autre choix que de jouer ce match avec leur propres moyens, sans autre idée en tête que de viser la victoire. Un succès est synonyme de bon départ et surtout la meilleure des motivations pour un parcours réussi dans cette compétition. Moncef SEDDIK


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com