Territoires occupés : Un chef de la sécurité blessé à Gaza, le Parlement débat de réformes





Un haut responsable des renseignements palestiniens a été blessé hier à Gaza dans une attaque qui a fait deux morts alors qu'à Ramallah, le parlement palestinien a appelé à un remaniement ministériel lors d'un débat sur les réformes. Le Quotidien-Agences A Gaza, le chef par intérim du service des renseignements, le général Tarek Abou Rajab, a été grièvement blessé lorsque des inconnus ont ouvert le feu sur son convoi, a-t-on appris de source sécuritaire et médicale. Le général Abou Rajab, 58 ans, a été atteint de plusieurs balles à la poitrine et à la jambe dans l'attaque qui a eu lieu près du camp de réfugiés d'Al-Chatti, voisin de la ville de Gaza, alors qu'il se rendait à son quartier général, selon les mêmes sources. Son chauffeur et un des ses gardes du corps ont été tués dans l'attaque et deux autres gardes du corps ont été blessés. Il s'agit du premier événement de ce genre depuis la vague d'enlèvements et de troubles qui avait secoué la bande de Gaza en juillet sur fond de chaos sécuritaire. L'attaque a été menée depuis l'intérieur du camp d'Al-Chatti par des hommes masqués qui ont ouvert le feu en direction du convoi avant de prendre la fuite à bord de deux voitures. Le chef de la sécurité préventive, le général Rachid Abou Chbak, qui a rendu visite à son collègue blessé à l'hôpital, a dénoncé un "crime lâche" et promis que ses auteurs "n'échapperont pas au châtiment". "L'Autorité palestinienne doit prendre des mesures fermes pour mettre fin à cette dégradation sécuritaire qui n'épargne plus aucun responsable palestinien", a-t-il ajouté. A la suite des troubles à Gaza, le dirigeant palestinien Yasser Arafat avait promis, dans un discours prononcé le 18 août au Conseil législatif palestinien (CLP, Parlement), d'appliquer un vaste programme de réformes, y compris de l'appareil sécuritaire, et à lutter contre la corruption. * Les réformes en débat Les réformes promises par Arafat ont été hier au centre d'une réunion à Ramallah du CLP qui a appelé à un remaniement du gouvernement du Premier ministre Ahmad Qoreï afin qu'il puisse lutter efficacement contre la corruption et appliquer des réformes. Les députés du CLP ont entériné le rapport d'une commission parlementaire sur les réformes qui a notamment recommandé un remaniement du cabinet palestinien actuel. Sur les députés présents, 31 ont approuvé les recommandations de la commission, 12 ont voté contre et un seul s'est abstenu, a annoncé le président du parlement Rawhi Fattouh. Lisant les recommandations de la commission parlementaire sur les réformes, son président, le député Abbas Zaki, avait auparavant souligné "la nécessité de la formation d'un gouvernement capable de faire face aux défis auxquels notre peuple et notre Autorité nationale sont confrontés". Zaki a affirmé que la commission avait accueilli "favorablement" le discours prononcé le 18 août par Arafat. "Ce discours doit être considéré comme un document officiel contraignant et le pouvoir exécutif doit le mettre en œuvre", a ajouté Zaki. La commission parlementaire a également appelé l'Autorité à transmettre au procureur général tous les dossiers liés à la corruption pour que des poursuites puissent être engagées contre les suspects. Elle a également appelé le CLP a élaborer d'urgence un projet de loi réglementant le fonctionnement des différents services de sécurité. La commission a également demandé à Qoreï et au ministre de l'Intérieur de "mettre fin au chaos sécuritaire" et de poursuivre les responsables qui ont abusé de leur pouvoir. Les 14 membres de la commission sur les réformes se sont entretenus à plusieurs reprises avec Arafat sans obtenir des mesures concrètes sur les réformes qu'il s'était engagé à mettre en œuvre. _______________ * Rencontre Arafat - Dahlane Arafat a rencontré pour la troisième fois depuis lundi, Mohamed Dahlane, l’homme fort de Gaza et ancien ministre chargé de la sécurité avec qui il était en froid, ont indiqué hier des responsables palestiniens. La rencontre dont la teneur n’a pas été révélée, a eu lieu hier au QG d’Arafat à Ramallah en Cisjordanie.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com