Grève de la faim des détenus palestiniens : Un «désastre humanitaire»





Le Quotidien-Agences Les prisonniers palestiniens en Israël ont appelé hier les organisations des droits de l’homme et l’ONU à intervenir en faveur des détenus qui observent une grève de la faim depuis douze jours, afin d’empêcher «un désastre humanitaire». «Nous appelons les organisations des droits de l’homme dans le monde ainsi que l’ONU représentée par son secrétaire général Kofi Annan à nous aider à mettre fin aux conditions misérables dans lesquelles nous vivons», a déclaré un porte-parole des détenus palestiniens. «Nous vous exhortons à intervenir rapidement et efficacement afin d’empêcher un désastre humanitaire», a ajouté le porte-parole, qui s’est présenté sous le prénom de Rami. Dans les mêmes termes, le chef de la diplomatie égyptienne Ahmed Aboul Gheit a demandé à l’ONU d’intervenir auprès d’Israël afin d’obtenir l’amélioration des conditions de détention des Palestiniens, a annoncé hier son ministère. Il a également demandé à l’ONU «d’avertir Israël que les propos de certains responsables israéliens qui nient la souffrance des détenus et leurs droits à exprimer leur mécontentement face à ce qu’ils subissent ne contribuent pas à la relance du processus de paix».


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com