Groupe Lecker Sachen à Tabarka Si entraînant et si rafraîchissant :





Ce fut un grand moment mardi dernier à la Basilique de Tabarka. Un moment qui a illuminé le Tabarka World Music Festival. De jeunes musiciens venus de Cologne ont enchanté le public festivalier. Un public déjà au fait des spectacles de qualité donnés un peu partout par ce groupe qui s’est donné comme nom: Lecker Sachen. Que signifie ce terme dont s’est affublé le groupe? Selon la notice explicative il signifie, en dialecte des rivages du Rhin, «friandises». On ne saurait choisir meilleur terme: le spectacle offert est un joli et exquis bouquet de saveurs et d’arômes, spécifiques non pas à l’art culinaire mais à l’art musical. L’art d’agencer les notes et les silences de manière à susciter chez l’auditeur une agréable sensation de bonheur. Un magnifique cocktail de musiques du monde saupoudré de pincées de mélodies celtes, d’éclairs de pop, d’ingrédients doux-acides de hip-hop etc. Bref de nombreuses musiques convoquées en un simple melting-pot mais pour être merveilleusement et joliment brassées en des œuvres d’une étonnante singularité. Maîtrise des instruments, envolées vocales, présence scénique, sens du rythme, expression corporelle, telles sont les multiples facettes que le groupe Lecker Sachen a laissé apparaître dans un spectacle qui n’a pas manqué de juvénile entrain. Ce qui a valu à l’assistance un vrai régal musical, même si elle ne saisissait pas les nuances de la langue allemande. Le Goethe Institut de Tunis a eu là une fameuse idée: un ensemble aussi sympathique et si rafraîchissant en cette nuit-là caniculaire, ne devait pas manquer à l’appel d’un festival de l’envergure de Tabarka World Music Festival. C’est chose faite! M.C.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com