Borj Cédria : Cinq ans de prison pour le serveur proxénète





Tunis - Le Quotidien En dehors de ses compétences professionnelles, ce serveur d’hôtel avait d’autres “dons” qui vont lui coûter quelque cinq années de prison ... A vrai dire, c’est le hasard qui a permis le démantèlement de ce réseau de proxénétisme dont la tête pensante n’est autre qu’un serveur dans un hôtel situé dans la zone touristique de la banlieue sud de la capitale. Fréquenté en majorité par des touristes d’origine maghrébine, l’établissement a enregistré cet été l’un des taux de remplissage le plus élevé depuis sa création, au grand bonheur du serveur qui ne ratait aucune occasion pour se rapprocher davantage des clients, sympathisant au passage avec eux au point de leur proposer des services d’une nature assez étrange. Il s’agit pour ceux qui le souhaitent de passer du bon temps avec une fille ou “plus excitant” encore, en prenant de la zatla. Bien évidemment, le serveur procédait d’une manière discrète pour ne pas s’attirer les regards indiscrets. Ainsi et pendant plusieurs semaines, il a fourni des filles et des joints à qui voulait goûter à ces délices. Ce commerce lui rapportait énormément d’argent. Cela n’a pas tardé à faire plus d’un jaloux. Il se trouve que ses collègues ont fini par le dénoncer à la Direction de l’hôtel dont les responsables n’ont pas hésité à informer les auxiliaires de la justice. Une enquête a été alors ouverte pour mettre fin au manège du serveur et de ses complices. Les agents ont, en effet, mis au point un plan qui consiste à prendre en flagrant délit le suspect. Après l’avoir, justement, surveillé pendant plusieurs jours, les enquêteurs ont découvert qu’il a aménagé, spécialement, un appartement pour pratiquer ses activités douteuses. Munis d’une commission rogatoire, les agents ont investi ce lieu de débauche où ils sont tombés sur plusieurs personnes des deux sexes dans des situations qui ne ressemblent en rien à une séance de catéchisme. Pis encore, cette descente a permis la saisie d’une quantité de drogue et l’arrestation de six hommes et trois femmes. Tout ce beau monde a été récemment traduit devant la justice qui a condamné le serveur à cinq ans de prison ferme et ses complices à des peines allant de six à vingt-quatre mois de prison. H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com