Sharon entend accélérer le retrait de la Bande de Gaza: L’Autorité palestinienne est prête





Le Quotidien-Agences Le Premier ministre israélien Ariel Sharon a annoncé hier son intention d'accélérer les préparatifs de l'évacuation de la Bande de Gaza et de ses 8.000 colons lors d'une réunion des députés et ministres de son parti, le Likoud, très divisés sur ce projet. "Ce plan sera appliqué, un point c'est tout", a proclamé Sharon en présentant pour la première fois le calendrier d'application de son plan. L'Autorité palestinienne a affirmé pour sa part qu'elle était prête à prendre le contrôle des zones qui seront évacuées par l'armée israélienne. Le calendrier avancé par Sharon doit permettre d'achever d'ici la fin de l'année toutes les procédures légales en vue de l'évacuation des 21 colonies de la Bande de Gaza et de quatre colonies isolées de la Cisjordanie. Ensuite, il faudra passer à l'évacuation proprement dite, qui risque de se heurter à la résistance du noyau dur des colons, soutenu par une large partie de la droite. Cette évacuation, supervisée par l'armée, pourrait se dérouler en février 2005, selon les médias. Suite à cette annonce, le ministre des Affaires étrangères allemand Joschka Fischer a appelé hier au Caire les Palestiniens à faire preuve de coopération pour l’application de ce plan de retrait unilatéral. Fischer a par ailleurs affirmé que l’Union européenne était prête à aider à l’application de ce plan, mais que cette question dépend énormément des deux parties. Dans les mêmes termes, la France a indiqué «soutenir» le plan de retrait de la Bande de Gaza, «à condition» qu’il s’inscrive dans la Feuille de route, le plan de paix du quartette, a annoncé hier le Quai d’Orsay. Le chef de l'opposition travailliste Shimon Peres a réaffirmé pour sa part que son parti soutiendrait le plan Sharon au parlement. Le ministre palestinien en charge des négociations, Saëb Erakat, a pour sa part réaffirmé que "l'Autorité palestinienne est prête à assumer pleinement ses responsabilités en Cisjordanie ou dans la Bande de Gaza après un retrait israélien".


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com