Littérature/ Le Maghreb : noir sur blanc





«La réalité de la nouvelle et du récit dans les pays du Maghreb arabe». Tel est le thème d’un colloque qui aura lieu, à partir de demain et jusqu’au 5 du mois courant au Centre culturel international de Hammamet. Un colloque qui s’inscrit dans le cadre des activités culturelles menées par le Club de la nouvelle d’El Wardia. Présidé par le talentueux écrivain Mohamed El Aroussi Métoui, ce club a donné naissance depuis sa création en 1964 à plusieurs plumes qui ont marqué la scène culturelle tunisienne et qui ont enrichi nos bibliothèques. D’ailleurs, depuis son lancement, le club est devenu un centre de rencontre et de débat pour tous les écrivains de différentes générations et de diverses écoles littéraires. Figure emblématique de la scène culturelle tunisienne, Mohamed Aroussi Métoui a instauré une nouvelle tradition pour les adhérents de ce club : chaque samedi, le club réunit des écrivains et organise des séances d’écoute des nouvelles productions littéraires et de débat relatif aux problèmes confrontés par les écrivains et surtout les jeunes plumes. C’est dans ce cadre d’ouverture et de dialogue que se situe ce colloque organisé à Hammamet et qui verra la participation de plusieurs de nos plumes mais aussi des écrivains et des chercheurs des pays du Maghreb. La clôture de ce colloque sera marquée par la distribution des prix aux écrivains qui ont brillé cette année par leurs productions littéraires. I.A.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com