Tunis : Elle s’envole avec la fille pour punir son époux





Tout au long de sa tumultueuse vie conjugale, il s’est efforcé de sauver ce qui reste des meubles afin d’assurer - au moins à sa fille - une enfance stable et équilibrée. Il faut dire que sa charmante femme avait une autre idée. Elle s’est, en effet, sauvée avec un autre homme… Tunis - Le Quotidien Et pourtant, au départ, rien ne laissait entrevoir le moindre indice de tension ou autre crise pouvant secouer ce jeune couple. Leur mariage fut un mariage d’amour et, socialement, on peut les placer parmi les cadres et autres élites du pays. Le destin en a voulu autrement et contre toute attente, leur vie s’est transformée en un véritable cauchemar genre «un têtu en train de défoncer une porte déjà ouverte». C’est que dans la vie il y a des incidents qui éclatent et mettent en question des principes qu’on pensait intouchables. A l’image de cette grossesse tant attendue par le père et indésirable pour la mère. Après un long conflit, l’époux a pu avoir gain de cause en obligeant sa femme à garder le bébé. Elle accoucha par ailleurs d’une fille qu’elle n’aima jamais. Elle la considérait comme étant la responsable de tous les problèmes dont elle souffre. Le père, en revanche, entoura le nouveau-né de toute son affection jusqu’à se charger de son entretien, lui administrant la nourriture, lui changeant les couches, etc… A la longue, la cassure entre les deux époux a atteint un niveau tel qu’il était trop tard de sauver leur couple. Et faute d’une réconciliation l’époux a préféré garder le silence et s’occuper de sa fille que de se mêler des affaires de sa «charmante» femme dont le comportement laissait à désirer. Il se trouve que madame s’est mise à sortir, abandonnant ainsi le foyer conjugal. Cette nouvelle attitude a obligé l’époux à sacrifier sa fierté pour la noble cause, celle de protéger sa fille. On ne s’attendait pas toutefois à ce que l’inévitable se produise. Sa femme a en effet décidé de prendre ses cliques et ses claques et partir sans prévenir son pauvre mari. Après plusieurs semaines de recherche, on a découvert qu’elle a tout bonnement changé d’adresse en allant habiter chez son amant. Pis encore, elle a emmené avec elle sa fille, censée être en principe sa pire ennemie. Mais rancune oblige, elle a voulu se venger de son mari en le privant de la personne qui lui est la plus chère, à savoir son bébé. Dès lors, il n’avait plus d’autre choix que de demander l’aide de la justice. Une enquête fut ouverte. L’épouse fut contrainte de rejoindre le foyer conjugal en attendant le dénouement de cette affaire. H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com