Le président de l’Observatoire national des élections présidentielles : «Nous ne représentons aucun parti politique»





«Nous ne représentons aucun parti politique et nous allons assumer notre rôle en toute transparence et toute indépendance». C’est en ces termes que M. Abdelwaheb Béhi, président de l’Observatoire national des élections présidentielles et législatives parle de la mission de l’Observatoire au cours d’une conférence de presse tenue hier à Tunis. Tunis - Le Quotidien M. Abdelwaheb Béhi, président de l’Observatoire national des élections présidentielles et législatives a tenu hier une conférence de presse, en présence d’un grand nombre de représentants d’organes de presse nationaux et étrangers. La rencontre a été consacrée à la mission de l’Observatoire au sujet des prochaines élections présidentielles et législatives. M. Béhi a affirmé que l'Observatoire va constituer «l’œil objectif qui va superviser les élections présidentielles et législatives», à l’issue desquelles il transmettra un rapport détaillé au Président de la République en toute transparence. L’ancien bâtonnier a insisté sur l’indépendance de l’Observatoire constitué de quatorze membres représentant plusieurs catégories socio-professionnelles dont la plupart ont fait preuve d’activités en faveur des droits de l’homme. «La vérité a une seule couleur», a indiqué M. Abdelwaheb Béhi. Et d’ajouter que la mission de l’Observatoire sera neutre et ne sera le porte-parole d’aucun parti politique. * Neutralité Répondant à une question se rapportant à la prédominance de la couleur rouge, «virant parfois au rose» de certains membres du l’Observatoire, M. Béhi a estimé qu’il s’agit là d’un procès d’intention et que la couleur des membres de l’Observatoire sera blanche. «Il faut nous juger à l’issue de notre mission et non avant», dit-il. M. Abdelwaheb Béhi a indiqué en outre que le rôle de l’Observatoire se limite à enregistrer les faits et les éventuels dépassements mais ne dispose d’aucune autorité pour intervenir. L’Observatoire, a indiqué son président, «restera à la disposition de toute personne pour recevoir et enregistrer les doléances selon les normes mondialement connues. Le problème des difficultés matérielles et humaines a été soulevé par l’un des représentants des organes de presse. M. Béhi a noté que les ressources humaines de l’Observatoire étant limitées, il sera mis à la disposition des bureaux de votes des numéros de téléphones pour contacter les membres de l’Observatoire et faire part de leurs préoccupations ou d’éventuels dépassements. A noter M. Abdelwaheb Béhi est l’actuel président de Centre de réconciliation et d’arbitrage. Il a occupé plusieurs postes dans le domaine du barreau et des droits de l’homme. Il a été entre autres bâtonnier et vice-président de la Ligue tunisienne des droits de l’homme. Lotfi TOUATI ________________ * Liste des membres de l’Observatoire Mmes Fatma Karray (journaliste), Emna Soula (journaliste), Faïza Rezgui (ingénieur). MM. Abdallah Helali (juriste), Youssef Alouane (universitaire), Abdelwaheb Bouhdiba (sociologue), Chafik Saïd (juriste), Samir Labidi (avocat), Habib Slim (juriste), Soukaïna Bouraoui, Hatem Kotrane (juristes), Charfeddine Dhrif (avocat), Noaman Ben Amer, Ali Belhani (médecins).


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com