E.O.G.K. : Les choses sérieuses ont commencé





A l’instar de tous les clubs de la Nationale «A», l’OEGK vient de reprendre le chemin des entraînements en vue de préparer la nouvelle saison. Forts de leurs encourageants résultats obtenus à l’issue de leur première expérience parmi l’élite de notre football, les Goulettois-Kramistes sont plus que décidés à les confirmer voire même à tenter de faire encore mieux. * Des départs et des espoirs à la rescousse Pour cette saison, les dirigeants goulettois-kramistes ont réitéré leur confiance à l’entraîneur Ali Kaâbi. L’ex-gloire cotiste et de l’équipe nationale nous a indiqué «quoique nous ayons repris les entraînements de manière quelque peu tardive par rapport aux autres clubs de l’élite et le contexte un peu difficile vécu par le club, je pense que maintenant tout est rentré dans l’ordre. Cela ne peut que nous aider à réaliser un bon travail et à obtenir les résultats escomptés par les supporters du club». Après quelques jours d’entraînement, le coach Ali Kaâbi fait ses comptes concernant l’effectif qu’il a à sa disposition . A ce sujet, il nous a précisé : «L’EOGK enregistre trois départs celui de Naoufel Yazidi (qui est retourné à son club d’origine le CSHL), de Hafedh Guitouni (qui a rejoint l’autre club banlieusard l’ASM) et Zadi (dont on dit qu’il rejoindrait un club… bulgare !). Pour l’instant on n’enregistre aucune recrue mais j’ai fait appel à quelques espoirs du club». * Deux séances quotidiennes En quoi consiste le programme de préparation de l’EOGK. Ali Kaâbi nous en précise les contours en nous disant «J’ai réservé les quatre premiers jours à la remise en condition des joueurs, question de réveiller leurs muscles après plusieurs semaines de repos. Cette semaine, soit à partir d’hier et jusqu’à samedi prochain, notre préparation comprendra deux séances d’entraînement. Le matin nous ferons une séance soit en forêt soit en salle pour travailler l’aspect touchant la condition physique. L’après-midi nous travaillerons les aspects techniques à l’annexe de Radès. Ensuite, nous prévoyons un stage à Aïn Draham d’une semaine, du 18 au 24 juillet afin de peaufiner notre remise en forme et d’être prêts pour le démarrage du championnat. Par ailleurs, nous avons programmé quatre matches amicaux les 16, 19, 21 et 24 juillet». * Faire preuve du même état d’esprit La saison écoulée l’EOGK a terminé à un classement juste derrière les ténors du championnat. Mais généralement et pour un néo-promu, la seconde saison parmi l’élite est souvent considérée comme plus difficile. Ali Kaâbi en est conscient en nous déclarant : «Cela est souvent vrai mais ce n’est pas automatique. Peut-être que la saison actuelle pourra s’avérer un peu plus difficile, mais si les joueurs font preuve du même état d’esprit et affichent leur bonne mentalité et leur disposition à bien travailler et à se battre sur le terrain et si les conditions de travail sont bonnes et que le club dispose des moyens financiers adéquats, il n’y a pas de raison pour qu’on ne confirme pas notre bon classement de la saison dernière. Ensuite, je pense que l’on pourrait participer à la Coupe arabe, ce qui devrait motiver tout le monde au club. En tous les cas, l’objectif est clair : nous sommes déterminés à bien figurer». Abdellatif


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com