Révélation du nom d’un agent de la CIA : Un conseiller de Bush à l’origine de la fuite





Washington-Agences Karl Rove, stratège politique du président George W. Bush, était la source de la fuite ayant révélé à la presse l'identité d'une agent de la CIA, a affirmé Newsweek dans sa dernière édition, en citant l'avocat du conseiller de la Maison-Blanche. Cet avocat, Robert Luskin, a indiqué à Newsweek que Rove avait donné cette information au journaliste de Time Magazine, Matthew Cooper, sous le couvert de l'anonymat. La semaine dernière Karl Rove avait libéré ce dernier de sa promesse de ne pas révéler son identité devant une chambre de mise en accusation. Un juge fédéral avait ordonné à Matthew Cooper de témoigner devant cette chambre. L'enquête cherche à déterminer si un responsable de la Maison Blanche a divulgué à la presse l'appartenance à l'agence américaine de renseignement (CIA) de Valerie Plame, épouse d'un ancien ambassadeur américain, Joseph Wilson. C'est un crime fédéral aux Etats-Unis de révéler les identités de membres de la CIA. Robert Luskin a également dit à Newsweek que son client "n'a jamais sciemment révélé des informations confidentielles" et qu'il "n'a jamais dit à un journaliste que Valerie Plame travaillait pour la CIA". Karl Rove, secrétaire général adjoint de la Maison-Blanche, n'a jamais publiquement reconnu avoir eu des conversations avec des journalistes sur Wilson ou son épouse. Selon Wilson, la fuite concernant son épouse avait pour but de le punir pour avoir publiquement mis en doute les arguments de Bush affirmant que Saddam Hussein avait cherché à obtenir de l'uranium au Niger. Le nom de Valerie Plame a été pour la première fois mentionné dans la presse en 2003 dans une colonne du journaliste conservateur Robert Novak, qui citait comme source un haut responsable de l'administration Bush. Matthew Cooper avait à son tour évoqué le couple Wilson-Plame quelques jours plus tard. Judith Miller, journaliste du New York Times, avait bénéficié apparemment des mêmes fuites, mais n'avait pas consacré une ligne à l'affaire. Elle a été envoyée en prison mercredi pour avoir refusé de révéler à la justice ses sources.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com