Sidi Hassine Séjoumi: Kidnappée pendant cinq jours, la fiancée réapparaît





Ils ont quitté le taxi, mais en traversant le quartier populaire de Sidi Hassine, une bande de malfrats leur ont coupé la route. Ils étaient intéressés par la jeune demoiselle qui fut violemment “arrachée” à son fiancé contraint, du reste, à quitter les lieux au risque de perdre la vie... Tunisie - Le Quotidien Il est dans l’ordre des choses que les fiancés sortent ensemble, s’isolent, loin des regards des curieux, s’échangent des sentiments, rêvent et songent à leur avenir. D’ailleurs, même dans les sociétés les plus conservatrices, on tolère ces tête-à-tête qui demeurent l’unique espace d’expression pour les jeunes couples. Il est donc logique de voir des fiancés attablés dans un café ou assis confortablement devant l’écran d’une salle de cinéma regardant un film. Les plus chanceux peuvent aller jusqu’à s’offrir un dîner aux chandelles dans un restaurant huppé. A vrai dire, de telles escapades nécessitent que l’on s’y prépare minutieusement surtout du côté des jeunes filles qui ne négligent aucun détail afin d’apparaître sous leur meilleur aspect. Car plaire à son fiancé est la seule préoccupation des candidates au mariage, d’autant que de nos jours, il est difficile de dénicher l’oiseau rare sans être vraiment charmante. C’est dans ce cadre que ces deux tourtereaux ont décidé d’aller faite un petit tour à Tunis. Originaires du quartier populaire de Sidi Hassine-Séjoumi, ils ont célébré récemment leurs fiançailles. De ce fait, c’était très logique qu’ils sortent ensemble au vu et au su de leurs familles respectives. C’était le cas, mercredi dernier, lorsque le fiancé était venu demander à son beau-père la permission de laisser sa fille l’accompagner au centre-ville de la capitale afin de faire quelques courses. Les deux fiancés prirent ainsi un taxi qui allait les conduire à Tunis où ils ont passé tout l’après-midi ensemble avant de décider de rentrer chez eux. Arrivés à destination, c’est-à-dire dans leur quartier, ils traversèrent la première rue sans se douter le moins du monde que le sort leur réservait une mauvaise surprise. Quatre malfaiteurs ont surgi d’on ne sait où, coupant la route aux deux fiancés. Leur chef s’est adressé au fiancé le sommant de leur remettre sa future femme. Le jeune homme tenta tant bien que mal de prier les malfrats de les laisser partir calmement. Seulement, les quatre gaillards étaient tellement décidés d’arriver à leur fin qu’ils n’avaient pas hésité à brandir des armes blanches menaçant le fiancé de mort au cas où il ne se retirait pas. D’ailleurs, les malfrats n’ont laissé aucune chance au jeune homme pour se défendre et défendre sa fiancée. Ils se sont emparés de la jeune fille avant de quitter les lieux comme si de rien n’était. Bien évidemment, l’alerte a été donnée et malgré les recherches menées dans les quatre coins de la région, les auteurs de ce détournement n’ont pas été retrouvés. Et voilà que dans la journée d’hier, la jeune fille a refait surface. Les malfaiteurs l’ont laissé partir après avoir abusé d’elle à maintes reprises. Des recherches sont toujours en cours afin d’arrêter les quatre suspects qui courent toujours dans la nature. H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com