Championnats du monde de Boxe à Moscou : Mourad Sahraoui grand absent





Tout le monde s’attendait à des résultats plus probants durant les J.M d’Almer?a, d’autant plus que parmi les 8 boxeurs participant au tournoi, cinq détiennent la couronne africaine. Au bout du compte, seuls Walid Cherif, Mourad sahraoui et Mohamed Homrani se hissèrent en finale, sauvant l’honneur de la boxe tunisienne par une médaille d’or, œuvre de Sahraoui et 2 médailles d’argent. “Les résultats sont quand même assez bons”, avoue Zouheïr Haouachi qui a dirigé la délégation. “Ce fut un tournant très très dur. Nos boxeurs étaient confrontés à des adversaires de très haut niveau. Nous aurions pu faire mieux. A titre d’exemple, Seïfeddine Nejmaoui menait largement face à un Français avec 7 points, mais il n’a pas su doser ses efforts et a perdu le combat par 2 points d’écart”. * Un noyau de 5 boxeurs “Notre équipe est en phase de construction, qui a commencé, il y a à peine 9 mois à partir des Jeux panarabes sous la houlette du duo Hamadi Chargui Khemaïes Refaï. Depuis, nous avons fait d’énormes progrès qui se sont traduits concrètement par 13 médailles dans différentes compétitions. - 2 or aux Jeux panarabes - 2 or aux au Tournoi international Mohamed VI - 3 or aux Championnats maghrébins - 5 or aux Championnats d’Afrique - 1 or aux J.M d’Almer?a”, poursuit Zouheïr Houachi. La nomination du nouveau sélectionneur national, le Russe Giennadi a donné plus d’allant et plus d’ambition à nos boxeurs. L’équipe nationale est constituée d’un noyau de 5 boxeurs: Walid Cherif, Seïfeddine Nejmaoui, Saber Gasmi, Mourad Sahraoui et Mohamed Homrani, auxquels viendront se greffer des jeunes censés avoir d’énormes potentialités pour renforcer ce groupe, à l’image de Ala Shili, Hédi Slimani (Cité nationale sportive), Belkhir (E.S.T), Hamza H’sine… Ces jeunes vont être lancés dans le bain, afin de prendre la relève de leurs camarades aînés. L’objectif majeur de ce noyau est le tournoi des Jeux olympiques 2008. Toutes les compétitions passées, présentes et futures sont axées sur cet objectif. A ce titre, il faut tirer un grand coup de chapeau à tous ceux qui veillent aux destinées de ces jeunes et notamment à Mounir Ayari (Garde nationale), Mohamed Salah Marmouri (Armée Nationale), Slim Houki (E.S.T) et toutes les équipes auxquelles appartiennent ces boxeurs. * Chebbi à la place de Sahraoui La boxe tunisienne sera privée, lors des championnats du monde de Moscou qui s’étaleront sur cinq jours à compter de mercredi 13 juillet, de l’un de ses éléments les plus représentatifs et les plus compétitifs du moment, le médaillé d’or des J.M Mourad Sahraoui qui souffre d’une fracture du nez subie suite à un coup de tête d’un adversaire français durant les jeux méditerranéens. Mourad Chebbi (+91) a été repêché et suppléera son camarde, après le désistement du champion d’Afrique marocain. La délégation tunisienne composée de 5 boxeurs: Walid Cherif, Seïfeddine Nejmaoui, Mohamed Homrani, Mourad Chebbi et Saber Gasmi (qui rejoindra le groupe un jour après leur départ) a déjà pris la direction de la Russie depuis dimanche. Moncef SEDDIK


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com