Basket – Mondial Juniors (Filles) : Tout pour la réussite de l’événement





Un Mondial chasse l’autre ! Après celui du handball organisé par notre pays en février dernier, voici le Mondial de basket-ball (juniors filles) qui démarre demain pour prendre fin le 24 juillet courant. C’est finalement la coupole d’El Menzah qui abritera la cérémonie d’ouverture à partir de dix-sept heures (17h00). Une cérémonie qu’on annonce «grandiose, spectaculaire et attrayante», d’après M. Mahmoud Bedioui, président de la FTBB, relayé ensuite par M. Slah Boudhina, représentant du ministère de tutelle. «Le spectacle vaut le déplacement», devait poursuivre M. Boudhina au cours de la conférence de presse tenue hier dans les locaux du comité d’organisation de ce sixième Mondial. Son originalité réside dans le fait qu’il sera présenté par des jeunes basketteuses (des cadettes). Sur le plan organisationnel, tout est déjà en place pour la réussite de cet événement exceptionnel, le premier du genre à se dérouler en Afrique, selon le témoignage de M. Kothiba, représentant de la FIBA pendant la durée de ce Mondial, dont l’organisation a été convoitée par la France, la Croatie et le Venezuela entre autres postulants. On annonce par ailleurs l’arrivée de toutes les délégations des pays participants et certains invités de marque. «Réputés pour notre parfaite organisation des événements sportifs, il ne nous est plus permis aucune tergiversation», a conclu M. Mahmoud Bedioui, qui en a profité afin de remercier ou de féliciter tous ceux qui ont contribué de près ou de loin dans les préparatifs qui ont commencé depuis une année déjà, notamment ceux qui ont travaillé dans l’ombre et dont l’apport aura été des plus précieux. Notons que la compétition, dont le premier tour débutera demain à Tunis (groupe A) et Nabeul (groupe B), sera animée par douze sélections. Un premier tour qui dégagera huit qualifiés pour les quarts de finale, c’est-à-dire les quatre premiers de chaque poule. Sur ce point, M. Bedioui était catégorique pour annoncer que l’objectif de nos représentantes, championnes d’Afrique en titre, demeure justement la qualification au second tour. Prenant par la suite la parole pour répondre aux intervenants, Habib Cherif, Directeur technique national, devait mettre l’accent notamment sur la préparation de notre sélection qui a effectué bon nombre de stages ponctués par cinquante-huit rencontres, dont seize (16) disputées dans le cadre de la compétition nationale, puisque cette sélection 2005 a été intégrée cette saison au championnat de la Nationale A. Ne terminons pas sans remarquer qu’un hymne intitulé «Tunisie - l’Amitié» a été spécialement conçu pour la cérémonie d’ouverture… Mansour AMARA


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com