Selon un responsable américain : Echec US face à Al-Qaïda et les Talibans





Un haut responsable américain a confié à un petit groupe de journalistes qu'il y avait besoin "d'en faire plus" pour vaincre les talibans et les membres d'Al-Qaïda à la frontière entre l'Afghanistan et le Pakistan, avouant ainsi l’échec des Américains dans la région. Le Quotidien - Agences Le responsable américain qui s'exprimait sous couvert de l'anonymat a indiqué qu'il craignait une recrudescence de la violence en Afghanistan à l'approche des élections législatives prévues en septembre. Il a souhaité un renforcement de la coopération avec Kaboul et Islamabad pour empêcher les taliban et les membres d'Al-Qaïda d'agir à la frontière entre le Pakistan et l'Afghanistan. "C'est un énorme défi", a-t-il dit. "Dans la zone frontalière (entre l'Afghanistan et le Pakistan) les Afghans doivent en faire davantage, nous devons en faire plus et les Pakistanais ont besoin d'en faire plus", a-t-il ajouté en précisant que ces efforts devaient être "davantage coordonnés". "Les Pakistanais doivent mettre la pression du côté de leur frontière, dans le même temps nous et les Afghans devons mettre la pression de l'autre côté de la frontière et ainsi espérer capturer quelques méchants au milieu", a expliqué le responsable américain. Selon lui, les combattants talibans et d'Al-Qaïda sont "très démoralisés" depuis l'élection présidentielle afghane d'octobre 2004 mais ils n'ont toujours pas renoncé à se battre. "Malheureusement, vous allez assister à quelques soubresauts de violence d'ici septembre", a-t-il mis en garde. "La dernière chose que veulent les taliban et Al-Qaïda c'est que les élections se déroulent ,car elles renforceront le gouvernement central" de Kaboul, a-t-il estimé. "Je ne pense pas que nous savons exactement où se cache Oussama ben Laden. Si nous le savions, il n'y serait pas longtemps", a-t-il dit par ailleurs. Il y a quelques semaines, Porter Goss, le directeur de la CIA, l'agence de renseignement américaine, avait dit au magazine Time qu'il avait une "excellente idée" de l'endroit où se trouvait le chef terroriste.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com