S.T. : Ca bouge timidement





Loin du brouhaha de la capitale et de sa chaleur caniculaire, le Stade Tunisien poursuit sur les hauteurs du nord-ouest, sa préparation pour le prochain exercice. Tout fonctionne quasiment à merveille, sauf peut-être le plus important, à savoir le marché des transferts, toujours aussi frileux et fébrile. Et c’est la faute aux caisses, qui attendent désespérément d’être renflouées. c’est ainsi que le joueur qui a le plus tapé dans l’œil du coach stadiste, le Railwayste Khecharem a filé entre les doigts des dirigeants bardolais. Il est vrai que les exigences sfaxiennes sont, dans un rapport de proportionnalité limité, assez mirifiques. Toujours est-il que côté stadiste, il n’était pas dans les moyens du club de s’enhardir davantage financièrement. La piste de son compère de club, Akrout en l’occurrence, a été, elle aussi abandonnée. Il était par ailleurs, question du recrutement des deux Béjaois, Ajmi et Melki. A ce niveau aussi, les tractations continuent à tiquer. Il faut préciser toutefois que ces réticences ne sont pas conditionnés par les seules carences budgétaires. Il y a chez les responsables stadistes une évidente volonté de respecter avec la plus grande rigueur l’équation offre-demande, en fonction des moyens du club. * Soltani, Chaâr et Ousji dans le collimateur Et dans cet ordre d’idées, l’effort d’enrôlement de nouveaux joueurs susceptibles d’étoffer l’effectif, se poursuit. C’est ainsi que deux joueurs de l’E.O.G.K, Soltani un pivot et Chaâr un gaucher, milieu offensif au potentiel technique très appréciable, sont convoités. Il y a aussi l’intention avouée de s’attacher les services du Béjaois Karim Ousji (à ne pas confondre avec le sang et or et ex-Béjaois Abdelkrim Ouji). Mais, pour l’heure, rien encore n’a été finalisé. * Faye, nouvelle recrue étrangère ? Volet étranger, et après la mise à l’écart de deux joueurs, un Sénégalais et un Nigérian, pour tests non concluants, on guettait la venue d’un Camerounais et d’un Brésilien. Finalement, c’est un Sénégalais, un pivot, répondant au nom de Faye qui est tombé dans l’escarcelle stadiste. Il s’agit d’un véritable globe-trotter, qui a opéré un peu partout en Europe, notamment au Portugal et en Suisse, malgré son jeune âge (26 ans), à la lumière de contrats de courte durée qu’il a signés. Renseignement pris, l’entraîneur stadiste a donné son aval pour le recruter. La balle est donc dans le camp des dirigeants. * 20, contre le C.A.B. Concernant le séjour des Stadistes à Aïn Draham et outre les séances d’oxygénation et d’entretien de la tenue physique, le premier test amical est prévu pour le 20 courant, c’est-à-dire mercredi prochain, contre le C.A.B. Le match suivant, dont la date définitive n’ a pas été fixée, mettra aux prises le S.T à E.G.S Gafsa, toujours au centre sportif d’Aïn Draham. * Pour quand l’A.G.? On sait que l’A.G. du S.T aura un caractère évaluatif, cette année. Mais jusqu’à ce jour, aucune date n’a été avancée. D’après certaines indiscrétions il se peut même qu’elle n’ait pas lieu. Ce qui ne manquerait sûrement pas de déplaire aux supporters rouge et vert, qui ont le droit d'être au fait des affaires internes du club. Il y va de la transparence au niveau de la gestion du club, quand bien même cette A.G aurait un aspect purement évaluatif. * S.T - C.S.S, maintenu à 17h00 Prévu à 17h00, l’horaire de la rencontre inaugurale du S.T pour le compte de la première journée du championnat, était tout près d’être changé et décalé légèrement d’une heure ou deux. Finalement, les dirigeants stadistes se sont rétractés et ont maintenu l’horaire initial. Wahid SMAOUI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com