Montezemolo à Djilani : “Les Tunisiens et les Italiens doivent prospecter ensemble d’autres marchés”





La rencontre de Maranello (Italie) entre M. Hédi Djilani, président de l’UTICA et M. Luca Cordero di Montezemolo, président de la CONFINDUSTRIA, vient de donner un tout nouvel élan aux relations des hommes d’affaires des deux pays en véhiculant la promesse qu’ils devraient créer des partenariats orientés vers la prospection de marchés tiers. Tunis - Le Quotidien Nos sources auprès de l’UTICA viennent de nous apprendre que le dernier voyage de M. Djilani en Italie a été couronné d’un succès particulier qui a été cristallisé par l’annonce de nombreuses décisions de M. Montezemolo à l’issue de sa réunion de travail avec le président de l’UTICA. Le président du patronat industriel italien s’est longuement félicité de la constance de l’évolution des relations économiques entre les deux pays. Il a également souligné que les hommes d’affaires italiens suivent constamment et avec attention l’expérience tunisienne dans ce domaine et reconnaissent la qualité du climat socio-économique de notre pays ainsi que l’amélioration permanente de toute la gamme de nos infrastructures, facteurs de première importance pour les investisseurs. M. Montezemolo a tenu à affirmer clairement la volonté des patrons italiens à œuvrer pour parfaire encore plus la coopération tuniso-italienne, pour l’intérêt des deux parties dans de nombreux domaines, à commencer par profiter au maximum du climat d’investissement en Tunisie. Le président de la CONFINDUSTRIA a également exprimé son souhait d’un engagement commun des deux pays à l’adresse de marchés tiers en affirmant que “... les Tunisiens et les Italiens doivent prospecter ensemble d’autres marchés”. Profitant d’un exposé de M. Djilani sur les préparatifs de la Tunisie pour le Sommet Mondial de la Société de l’Information, M. Montezemolo a assuré son vis-à-vis tunisien que de nombreuses entreprises italiennes des TIC sont désormais prêtes à participer au SMSI. M. Djilani avait auparavant présenté de manière détaillée les grandes options tunisiennes faites d’ouverture et d’intégration au système économique mondial, mettant en avant les nombreuses réussites de notre pays, la paix et la stabilité qui le caractérisent. Le président de l’UTICA a spécialement mis en exergue les investissements tous azimuts que la Tunisie a choisi de faire dans le domaine des technologies de l’information et de la communication. Avant la fin 2005, M. Montezemolo viendra en visite de travail en Tunisie à la tête d’une importante délégation d’hommes d’affaires italiens et, en février 2006, il accueillera M. Djilani et d’autres membres du patronat tunisien à la faveur du Forum économique méditerranéen organisé par l’Italie. Un nouveau chapitre vient ainsi de s’ouvrir entre la Tunisie et l’Italie, plus engagé, plus fécond et plus large. M. A.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com