Tourisme : Accueillir nos visiteurs par des «villes-jardins»





Face aux multiples défis du tourisme tunisien, l’amélioration de la qualité de la vie ainsi que l’esthétique des villes demeure de plus en plus importante. Un nouveau label baptisé «ville-jardin» sera, désormais, décerné au profit des villes répondant aux critères de la ville-jardin. Tunis-Le Quotidien C’est au cours d’une conférence de presse organisée hier au CITET que M. Mohamed-Mahdi Mlika, président de la Commission nationale de la propreté du milieu et de l’esthétique de l’environnement, a annoncé le démarrage du projet national de la «ville-jardin» entrant dans le cadre du programme national de protection de l’environnement. Il s’agit en effet, d’une nouvelle approche dont l’objectif est d’améliorer la qualité de la vie au sein des villes à travers la multiplication des espaces verts, ainsi que l’harmonisation entre les différentes composantes de la ville moderne. M. Mlika a noté que le projet englobe des interventions directes et indirectes visant la mise à niveau des villes au niveau de l’implantation des arbres, et l’entretien des espaces verts dans les entrées des villes, les avenues de l’environnement, les espaces touristiques et même industriels, les campus universitaires, ainsi que les agglomérations... Le projet consiste à décerner un label «ville-jardin» pour les villes qui répondent aux 12 critères fixés dans ce cadre, en l’occurrence, un taux d’espace vert de plus de 14 m2 par habitant, 5 espaces verts dans chaque ville, un parc de loisir, une avenue de l’environnement et une avenue de la qualité de la vie, implantation des arbres dans les avenues principales, un parcours touristique, une ONG chargée de la sensibilisation, une plante symbole de la ville, un monument symbole, des méthodes d’économie d’énergie pour l’irrigation des espaces verts, des façades fleuries et des entrées de ville esthétiques. Ce projet touchera, dans une première étape, à quelques 30 municipalités d’ici à la fin de l’année, et le reste en 2006. Le budget alloué à cette première étape est de 1,2 million de dinars. M. Mlika a appelé, à cette occasion, tous les citoyens et les différentes municipalités à participer pleinement à ce projet. Mohamed ZGHAL


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com