Corée du Nord : Washington quittera les négociations à six en l’absence de progrès





Le Quotidien Agences Washington va quitter les négociations multilatérales sur le programme nucléaire nord-coréen, en l'absence d'avancées lors de la prochaine session de pourparlers, selon un quotidien japonais. Les discussions devraient débuter le 26 juillet. Washington a fait part de son intention au Japon et à la Corée du Sud, lors d'une rencontre à Séoul la semaine passée, a rapporté le quotidien nippon "Asahi Shimbun", citant des responsables du gouvernement japonais. Ces pourparlers à six réunissent les deux Corées, les Etats-Unis, la Chine, la Russie et le Japon. "L'administration Bush n'a aucune intention de s'attarder dans une série de discussions-marathon qui n'aboutissent pas. Si aucun résultat décisif n'est obtenu d'ici la fin de l'année, Washington a vraissemblablement l'intention de demander aux parties concernées de les suivre en adoptant des mesures strictes (contre Pyongyang)", a déclaré un responsable nippon cité par le journal. Le régime nord-coréen a récemment accepté une reprise des négociations dans la dernière semaine de juillet après une interruption de plus d'un an. Selon le quotidien sud-coréen "Dong-A Ilbo", la Chine, hôte de ces pourparlers, a demandé aux différentes parties de se rendre à Pékin pour que les discussions débutent le 26 juillet. La Corée du Sud et d'autres pays ont donné leur accord. Des résultats tangibles sont espérés et c'est pourquoi aucune date n'a été arrêtée pour la fin de ce cycle de négociations, ajoute le journal. De son côté, Pyongyang souhaite établir "une relation de confiance" et de respect avec les Etats-Unis lors de ce nouveau cycle de pourparlers. Il ne souhaite pas "des pourparlers pour la forme", écrit le journal "Rodong Sinmun" dans un éditorial relayé par l'agence officielle KCNA.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com