Après un retard de plusieurs mois : Prochain démarrage des travaux des échangeurs d’El Manar, de la Manouba et de Radès





Après un retard de plusieurs mois et qui est dû à des “litiges fonciers”, les premiers coups de pioches seront entamés très prochainement du côté d’El Manar, de la Manouba et de Radès pour la construction de trois nouveaux échangeurs. Ces nouvelles réalisations tombent à point nommé pour décongestionner la circulation dans le Grand-Tunis. Tunis - Le Quotidien Il était prévu en fait que les travaux de construction de ces trois échangeurs démarrent au cours de l’année 2004. Mais “pour des raisons purement foncières le coup d’envoi a dû accuser un retard plus ou moins long”, précise-t-on du côté du ministère de l’Equipement, de l’Habitat et de l’Aménagement du Territoire. Les trois projets qui consistent à réaliser un ensemble d’aménagements routiers au niveau des principales voiries qui enregistrent une saturation du trafic provoquant la multiplication des goulots d’étranglement devraient à cet effet supprimer les croisements et décongestionner la circulation. Le premier échangeur qui sera érigé au niveau du Boulevard 7 Novembre se présente en fait comme le projet le plus important de par l’importance du trafic que connaît cette voie. Plus de 100 mille véhicules passent en effet quotidiennement par les différentes intersections et voies débouchant sur ce boulevard. Les travaux qui vont démarrer dans les plus brefs délais et qui devraient s’étaler sur une durée de 18 mois consistent en fait en la construction dans un premier temps, d’un carrefour giratoire dénivelé qui remplacera le croisement du Boulevard 7 Novembre avec la voie X4. La deuxième composante de ce projet consiste à réaliser 2 passages supérieurs qui permettront aux piétons de franchir le boulevard en toute sécurité. Au niveau de la deuxième intersection de la voie X4 avec la rue Youssef Errouissi, il a été décidé de créer un passage souterrain qui va permettre de déniveler la circulation sur la rue Youssef Errouissi entre El Manar I et El Manar II. Le même chantier prévoit par ailleurs la construction d’un viaduc de dénivellation des voies menant au campus universitaire et, d’un carrefour giratoire pour décongestionner la circulation pour décongestionner la circulation au niveau des voies menant aux quartiers d’El Menzah 9. Une enveloppe de 15 millions de dinars a été débloquée pour le financement des différentes composantes de ce projet. * Décongestionner la circulation Au niveau de la route nationale 7 du côté de la Manouba, un deuxième échangeur sera construit afin de supprimer l’intersection de la route avec les voies ferrées. Avec un coût estimé à 18 millions de dinars et une durée d’exécution de 18 mois, les travaux qui démarrent d’ici fin août, consistent en la création d’un ouvrage principal en pont dallé composé de 2 ponts juxtaposés qui enjambent le faisceau des voies ferrées de la route nationale 7. Les autres parties de l’ouvrage sont formées de passerelles piétons et d’un carrefour giratoire. Le 3ème échangeur qui coûtera 17,6 millions de dinars et dont les travaux démarrent au cours de cet été, est celui qui sera installé à Radès et dont l’objectif est de drainer la circulation vers le pont de Radès - La Goulette qui est aussi en phase de construction . Cet échangeur qui est composé d’un ouvrage principal d’une longueur totale de 212 mètres devra être opérationnel, début 2008. Par ailleurs, et à propos du projet de l'échangeur Abou Nawas qui permettra de congestionner la circulation au niveau de l’avenue de Ghana en intersection avec la rue Cyrus le Grand, la Direction générale des ponts et chaussées a récemment lancé un appel d’offres pour sélectionner un opérateur national ou international pour son exécution. Selon les estimations provisoires, cet échangeur qui sera co-financé par la Banque Européenne d’Investissement (BEI), coûtera la bagatelle de 28 millions de dinars. La BEI contribue, signalons-le, au financement des trois échangeurs d’El Manar, de la Manouba et de Radès. H.G.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com