Séance plénière : Le “Parlement Arabe”… et les investissements tuniso-libyens en débat





Au cours d’une séance plénière tenue hier à la chambre des députés, les élus du peuple ont adopté trois projets de loi portant successivement sur la ratification des amendements introduits dans la charte de la Ligue des Etats-Arabes, l’adoption de la convention portant sur l'incitation et la protection des investissements entre la Tunisie et la Libye, et enfin la ratification de l’amendement de la loi 104 de 1994 portant sur l’organisation et le développement de l’Education physique et des activités sportives en Tunisie. Tunis-Le Quotidien Le premier projet de loi qui a été à l’ordre du jour du débat des députés a porté sur la ratification du texte d’amendements introduits dans la Charte de la Ligue des Etats Arabes et qui ont été mis en vigueur par le Conseil de la Ligue lors du sommet d’Alger au mois de mars 2005. Ces amendements comportent entre autres la création d’un Parlement Arabe qui sera composé des représentants des différentes structures et organismes opérant dans le cadre de la Ligue. Les députés qui ont salué cette initiative de moderniser le fonctionnement des structures de la Ligue des Etats Arabes ont appelé par ailleurs à ce que les changements introduits soient en mesure de dynamiser les relations inter-arabes et d’harmoniser les opinions et les politiques des pays arabes conformément aux aspirations et aux attentes de leur peuple. La députée Khadija Mbaziaâ a signalé à ce propos que “la diplomatie arabe doit faire d’avantage d’efforts afin de parvenir à résoudre les conflits entre les pays arabes et éviter l'intervention étrangère”. De son côté, le député M. Hamouda Trabelsi a indiqué que les amendements décidés lors du Sommet d’Alger devraient permettre de développer les structures de la Ligue à même d’être au diapason avec les changements et les mutations qui marquent le monde. Par ailleurs, la députée Mme Samira Slama a noté qu’il faudra mettre en œuvre les dispositifs nécessaires afin d’épargner les économies arabes des répercussions des conflits politiques. En réponse aux questions des députés, M. Abdelbaki Harmassi, ministre des Affaires étrangères a souligné que le Sommet de Tunis a été un véritable point de départ pour un changement qualitatif dans les structures et les établissements de la Ligue des Etats Arabes. Conseil de Sécurité et Tribunal Pénal Arabes Pour ce qui est de la création du Parlement Arabe, le ministre a indiqué que les représentants des pays membres vont s’occuper lors d’une réunion qui aura lieu en décembre 2005 de l’examen et de la structuration du statut du Parlement Arabe. Le ministre a précisé, d’autre part, que parallèlement à la création du Parlement Arabe, le Secrétariat général de la Ligue est actuellement en train d’examiner les grandes lignes du projet de création d’un Conseil de Sécurité Arabe et d’un Tribunal Pénal Arabe. Dans le chapitre économique, le ministre a affirmé que depuis le Sommet de Tunis, un intérêt de plus en plus grandissant est accordé au volet économique dans les relations entre les pays arabes avec pour objectif principal la création d’un marché arabe commun. * Le marché libyen Sur un autre plan, le deuxième projet de loi qui a été exposé au débat des députés a porté sur la ratification de la convention conclue le 19 février 2005 à Tripoli par la Tunisie et la Libye ayant pour objet de mettre en œuvre les dispositifs nécessaires afin de consolider les échanges et les partenariats économiques entre les deux pays. A ce propos, les députés ont mis en exergue l’importance de la Libye en tant que partenaire économique privilégié de la Tunisie. Le député Néjib Rabhi a souligné à cet effet que depuis la levée de l’embargo économique la Jamahirya est devenue un grand pôle d’attraction pour les investissements étrangers ce qui place l’économie et les investisseurs tunisiens devant l’obligation de s’intéresser davantage au marché libyen. Le même député a souligné dans ce sens la nécessité de mettre sur les rails les différents projets communs particulièrement le marché maghrébin commun et la concrétisation des projets de l'Autoroute Maghrébine et le Train Rapide du Maghreb qui vont permettre d’accroître les échanges et encourager les investissements. M. Nouri Jouini, ministre du Développement et de la Coopération internationale a signalé lors de sa réponse aux interrogations des députés que la convention signée entre la Tunisie et la Libye est en mesure d’instaurer des échanges plus solides et à encourager les investisseurs des deux pays notamment les privés à intégrer les marchés des deux parties. M. Nouri Jouini a indiqué par ailleurs que la Tunisie respecte la décision de la Jamahirya à abolir les tarifs douaniers. “La décision de la Libye de démanteler les tarifs douaniers sur les marchandises étrangères est une décision souveraine que nous respectons”, a affirmé le ministre. Et d’ajouter que “la convention va consolider les parts de marché des produits tunisiens sur le marché libyen”. Hassan Ghédiri ____________________________ Satisfaction de l’abolition du Haut Comité d’arbitrage sportif A propos du projet de loi portant sur l’amendement de la loi 104 de 1994, ayant pour objet d’organiser et de développer l’Education physique et des activités sportives en Tunisie, l’intérêt a porté lors de la séance plénière d'hier sur la décision d’abroger le Haut Comité d’Arbitrage sportif chargé de résoudre les litiges sportifs et des réserves manifestées contre les structures administratives représentant les différents sports. Selon le député Amar Zoghlami, le fonctionnement de cette structure a dérapé de sa noble mission pour être un outil de règlement de comptes entre les sportifs qui se sont laissés entraîner par des conflits qui n’ont rien à avoir avec la charte sportive. M. Abdallah Kaâbi, ministre de la Jeunesse, du Sport et de l’Education physique a souligné lors de son intervention que le travail devrait s’accentuer davantage sur les valeurs et l’esprit sportif au niveau de l’encadrement des jeunes dans les clubs au même degré d’intérêt accordé aux résultats.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com