Ali Selmi (Entr. A.S.M.) : «Des soucis, oui, mais nous nous en accommoderons»





Après avoir atteint avec son équipe la saison écoulée, tous les objectifs qui lui étaient assignés, Ali Selmi va au-devant de nouveaux défis. Au premier rang de ces derniers, dépasser l’écueil constitué par le club marocain des FAR, dans le cadre des quarts de finale de la Coupe de la CAF. Confidences d’avant-match. * Avant tout, un petit retour évaluatif sur le stage de Vichy! - Ce fut indéniablement une réussite totale. Toutes les conditions étaient avatageuses et encourageantes, à commencer par les installations de mise. Et même le climat, doux et clément, était propice à la dépense physique, surtout pendant les huit premiers jours. Pour ce qui est des tests amicaux, nous n’avons pu en disputer que deux. Nous avons commencé par rencontrer une équipe divisionnaire, Yzeur, que nous avons battue sur le score de 3-1. Puis, nous avons croisé le fer à un locataire de la ligue 1, l’OGCNice. Ce fut un excellent test, à l’issue duquel j’ai tiré des enseignements à foison, qui me seront très utiles. J’aurais souhaité jouer un troisième match, mais ce n’était pas possible. L’essentiel, c’est que tout s’est bien déroulé et que nous ne déplorons aucun blessé. * Le geste chevaleresque dont vous avez été l’auteur au cours du match face à l’OGCNice a suscité l’admiration et le respect de tous les présents, n’est ce pas? - Vous faites allusion à mon intervention auprès de l’arbitre du match pour le prier de revenir sur sa décision d’expulser un joueur niçois. C’est que je tenais à jouer contre 11 joueurs afin de cristalliser au mieux certaines stratégies. Un test amical, c’est fait avant tout pour tirer le maximum d'enseignements, indépendamment du résultat. * Revenons à ce stage de Vichy. A-t-il été d’ordre général ou consacré en grande partie au match de demain face aux FAR? - A vrai dire, c’est la préparation globale d’avant-saison qui a été privilégiée, avec toutes les composantes qui y ont trait. La préparation au match de demain, a commencé à la Marsa, précisément mardi dernier. * Avez-vous une idée édifiante sur votre adversaire marocain? - A la faveur du visionnage de deux cassettes, je pense m’être doté d’éléments révélateurs. Le premier enregistrement concerne le match ESS-FAR dans le cadre de la Ligue des champions et le deuxième donne à voir la rencontre ayant opposé notre adversaire à l’équipe du Raja en championnat local. C’est une équipe qui se prévaut d’un bel engagement physique, d’une organisation générale rigoureuse et qui dispose de deux avants de pointe de haute facture. * Nourrissez-vous quelques sérieuses appréhensions avant ce match ? - Réalisme oblige, je ne peux que déplorer la relative carence, du moins quantitative de l’effectif. Après les départs de plusieurs joueurs, notamment Khémila et Kaddèche, seuls deux nouveaux recrutés font partie de l’effectif dont je dispose aujourd’hui, à savoir Guitouni et El-Azek. Ajoutez-y les suspensions de Ben Chrouda, Bouguerra et Rouatbi, il y a donc matière à tracas. Mais, ce genre de situation n’est pas nouveau pour moi et je finirai par y remédier, quand bien même il y aurait absence de joueurs-cadres. * Vos soucis concernent aussi bien le compartiment offensif que défensif - C’est le cas de le dire. Après la grave blessure de Chettaoui, l’attaque manque toujours de punch et de force de percussion. Et un joueur de la trempe de Khémila, qui possède l’art d’orienter le jeu, il n’a pas été encore remplacé. En défense, l’axe central est new-look, à la lumière de l’association Guitouni-Nachi. Mais, nous nous en accommoderons. * Est-ce à dire que même à domicile vous comptez prôner la prudence? - Notre cachet est pratiquement le même, à l’intérieur ou hors de nos bases. Et face à un adversaire bien organisé et qui, en plus, a les moyens de marquer à l’extérieur, nous évoluerons en fonction de nos moyens. Avec le dessein avoué de l’emporter, même si cela se concrétise au détriment de la manière. Propos recueillis par Wahid SMAOUI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com