Barbara Luna : Au clair de… lune





En fait, c’est un jeune tunisien mordu de musique tango qui a eu l’initiative d’inviter Barbara Luna: une étoile scintillante au firmament de la musique et chant latino. Elle sera à Carthage et à Hammamet pour deux soirées estivales, où elle brillera au clair de lune accompagnée d’une troupe de danseurs émérites. Le tout est mis sous la houlette de Tahar Khénissi qui prend les rênes d’un spectacle grandiose qu’il égaie aux couleurs de son âme et d’une danse tango séculaire. La chorégraphie en effet passe en revue les différentes étapes de la danse tango qui, à travers le temps s’est enrichie de nouveaux pas hardis et a gagné en liberté et en aisance d’esprit. Quant à Barbara Luna, elle accompagne les danses de chant. Signalons que Luna est une artiste émérite et non des moindres. Enfant, elle s’est faite aux grandes étendues de terre de sa petite ville natale en Argentine. Sa voix en est sortie limpide, libre et convaincante de véracité. L’artiste est née dans un environnement culturel où prévaut la musique et le chant. De fil en aiguille, Barbara Luna s’est retrouvée au cœur battant et palpitant d’une musique et d’une danse tango. Les “milonges lentes” des gauchos, est la musique traditionnelle de Buenos Aires qui a bercé son enfance et a inspiré d’autres rythmes tango. Dans une carrière qui était alors à ses premiers balbutiements elle était en compagnie de son frère. Tout de suite après, elle a suivi quelques cours de chant qui ne sont que facultatifs pour une artiste qui chante juste. Barbara Luna est architecte de formation mais elle a fini par emprunter le chemin de l’art poussée par une volonté pressante de l’embrasser pour se l’approprier et pour pouvoir le présenter sous d'heureux augures. Dans la pratique de son chant elle a toujours cru en le pouvoir de l’art à sceller l’unité des peuples. Elle a tout fait pour y parvenir. Dans les années 1990 elle s’envole pour la France. Là-bas, elle travaille durant 3 ans dans des piano-bars, forme sa troupe et enregistre son premier album. C’est suite à la rencontre avec son ami colombien Yuri Buenaventura que la carrière de Barbara Luna prend son essor. En 1989, elle enregistre “A la vida, A la muerte” et participe au printemps de Bourges et au World Music pour recevoir tous les égards du public et de la presse. En 2001, elle enregistre son deuxième album, “India Moreno” qui comporte ses propres chansons. Barbara Luna chante l’amour et l'espoir, qu’elle inculquera, on l’espère, au public de Carthage et de Hammamet. ce sera respectivement les 24 et 26 du mois courant. Mona BEN GAMRA


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com