Washington accepte le retrait en 2006 de la Pologne en Irak





Le Quotidien - Agences Les Etats-Unis ont accepté le plan présenté par la Pologne en vue du rapatriement début 2006 de ses 1.700 soldats d'Irak, a déclaré le président polonais Aleksander Kwasniewski. La Pologne, l'un des principaux alliés européens de Washington en Irak, dirige une force de stabilisation multinationale dans un secteur situé au sud de Bagdad. "L'actuelle rotation (de six mois des troupes) en Irak sera la dernière. Avant la fin du mois de janvier nous aimerions retirer ces troupes et les remplacer par des groupes plus petits, qui pourraient par exemple participer à la formation de l'armée irakienne", a déclaré Kwasniewski à la radio nationale. Kwasniewski a fait savoir qu'il laisserait la prochaine équipe dirigeante décider du calendrier exact de ce retrait. Des élections législatives et présidentielle sont prévues en Pologne en septembre et en octobre.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com