Mohamed Laâroussi El Metoui n’est plus





La scène culturelle vient de perdre une figure de proue de la culutre et de la littérature tunisienne. Le grand homme de lettres Mohamed Laâroussi El Metoui qui s’est éteint hier à l’âge de 85 ans. Dans un faire-part, le ministère de la Culture et de la Sauvegarde du Patrimoine souligne que cet éminent écrivain, militant et diplomate, décédé hier, se distingue par son long et exeptionnel parcours dans le domaine de la création intellectuelle, littéraire et scientifique qui s’est étendue sur deux tiers de siècle. L’écrivain disparu a écrit dans tous les genres littéraires et publié de nombreuses recherches scientifiques et dans le domaine de la presse. Il était l’un des fondateurs de l’Union des écrivains tunisiens et de l’Union des écrivains du Maghreb arabe. Il a également fondé et présidé le «Club de la Nouvelle» et dirigé son périodique «Kisas». Le président Zine El Abidine Ben Ali a entouré l’écrivain de sa grande sollicitude. Il lui a décerné le grand Cordon des insignes de l’Ordre du mérite culturel en 1991, le Prix national dans les domaines de la littérature et des sciences humaines en 1989 et le Prix 7 Novembre de la création pou l’année 2003. _____________ Condoléances de Ben Ali En cette douloureuse occasion, le Président Zine El Abidine Ben Ali a adressé à la famille du défunt un message de condoléances dans lequel il a salué les qualités du disparu et ses contributions éminentes à l’enrichissement de la vie culturelle nationale. Dans ce message, le Président de la République a exprimé à la famille du défunt et à la grande famille de la culture en Tunisie ses vifs sentiments de compassion et de sympathie, priant Dieu le Tout Puissant d’accueillir le regretté dans son Infinie miséricorde et d’accorder aux siens et à ses amis patience et réconfort.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com