Les jeunes et le mensonge : Les géniteurs… à la barre





Entre certains jeunes gens et leurs parents, il y a parfois un fossé. Cachetiers, les jeunes ne divulguent pas leurs petits secrets à leurs géniteurs. Ils pensent que le mensonge est un mal nécessaire capable de résoudre instantanément leur problème. Pourquoi? Les jeunes s’expliquent. Tunis-Le Quotidien Ils ne veulent pas qu’on leur mette des bâtons dans les roues. Ils veulent mener leur vie comme bon leur semble. Cette manière de vivre déplaît parfois aux parents. Et ce dont ils n’ont pas besoin justement c’est qu’on contrecarre leurs plans et projets. Résultat: ils cachent bien leur jeu et mentent comme ils respirent. Faten, 19 ans, future candidate au bac pense que tous les jeunes ont dû mentir au moins une fois à leurs parents et ceci explique selon elle, la fébrilité du canal communicatif entre les deux parties. “Les parents trop rigides et durs imposent des choses à leurs enfants et ils veulent toujours que leur progéniture ait une ligne de conduite irréprochable. Ces jeunes-là qui se sentent étouffés et sous une mainmise totale n’hésitent pas à tout faire pour échapper à cette tutelle accaparante. En parallèle, ils ne veulent pas entrer en conflit avec les parents. Ils mènent dès lors une double vie où le mot d’ordre une fois “at home” est mensonge. Ainsi, ils pensent faire ce qu’ils veulent sans avoir des comptes à rendre”, dit-elle. L’interdit attire. Faten pense qu’une jeune a toujours soif de découvrir pourquoi alors lui interdit-on de faire telle ou telle chose. Par défi ou encore pour satisfaire un besoin, les jeunes mentent tout en faisant ce qu’ils veulent. Aïcha, 18 ans, pense que tous les jeunes mentent malgré eux. “Je ne pense pas qu’il y ait des êtres qui veulent vivre en cachette et que leur vie soit dans l’ombre; c’est pesant et très lourd. Or, parfois, on est vraiment tenté par telle ou telle chose que les parents refusent catégoriquement. La seule solution demeure celle de mentir et de cacher tout. Chacun a son petit jardin secret qu’il ne partage avec personne et surtout pas avec des parents qui procèdent avec les ordres et les commandements sans jamais discuter ni essayer de comprendre”, dit-elle. Si les filles mentent, c’est parce qu’elles ont peur de se heurter à une autorité parentale assez raide. Les choses semblent plus faciles pour la gent masculine qui, a priori, jouit d’une marge de liberté un peu plus grande. Mohamed Sabri, 18 ans, n’a presque jamais menti à ses parents. Certes, il a des petits secrets qu’il garde pour lui, mais grosso-modo, ses parents connaissent les grandes lignes de sa vie. “A mon sens, ce sont les parents qui instaurent la nature de la relation entre eux et leurs enfants dès le début. S’ils ont toujours recouru au dialogue et gardé la porte ouverte à la communication, l’enfant grandit dans une atmosphère qui l’encourage à parler et à s’exprimer. Certains parents piègent leurs enfants. Ils essayent de les encourager à parler, ils leurs disent qu’ils seront compréhensifs, or, dès qu'on crache le morceau, ils ne respectent pas l’accord et finissent par sanctionner et condamner leur progéniture. Dans ce cas, il est tout à fait normal que les enfants aient peur et mentent. Ceci dit, je crois être vraiment chanceux. Mes parents sont plutôt compréhensifs et tolérants, je ne leur mens jamais et j’agis librement sans trahir leur confiance”, dit-il. Ahmed, 19 ans, ne ment pas non plus. Ses parents lui permettent de sortir le soir, de s’habiller comme il veut… “Du moment que mes parents me donnent le feu vert, il n’y a aucune raison pour que je mente. Toutefois, il m’arrive de “violer” certaines règles: dépasser l’heure fixée pour la rentrée, dépenser tout mon argent pour des futilités… Là je suis obligé de chercher des prétextes pour ne pas les énerver, ce n’est pas un mensonge et ce n’est pas une habitude. C’est un moyen pour moi d’éviter une scène et c’est tout. Mais en général, je fais part de tous mes actes et mes pensées à mes parents et j’ai toujours trouvé une oreille attentive et beaucoup d’attention”, dit-il. Abir CHEMLI OUESLATI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com