Coupe des confédérations Argentine – Tunisie 2-1 : Courte défaite et beaucoup de regrets





En ayant laissé Santos-Jaziri ainsi que Nafti (qui passe par une bonne période) sur le banc, Lemerre peut nourrir des regrets car en incorporant Santos et Jaziri en seconde période la physionomie de la rencontre face à l’Argentine a complètement changé. Au cours de la première période, l’équipe tunisienne s’est montrée trop prudente. D’ailleurs, à la lecture de la formation présentée par Lemerre, il était prévisible que ce dernier cherchait à garnir au maximum son milieu de terrain, question de réduire les espaces face aux Argentins qui affectionnent le jeu court et les une-deux. Mieux encore, à l’entame de cette période initiale, l’équipe de Tunisie a laissé entrevoir des signes d’une équipe capable de dominer, mais les rushs des nôtres n’étaient qu’un simple feu de paille qui s’éteindra après le penalty obtenu par Guemamdia et lamentablement raté par un M’hadhebi curieusement absent au cours de la première période. Dans le camp opposé, sentant le danger, les Argentins se sont ressaisis pour harceler constamment l’arrière-garde tunisienne, aidés en cela par un repli massif des camarades de Chedly. La pression des Argentins allait leur permettre d’obtenir un penalty concédé par Hatem Trabelsi à la demi-heure de jeu et que Riquelmi s’est chargé de transformer imparablement pour ouvrir le score. La suite a vu l’Argentine exercer une pression constante mais heureusement que Fadhel était bien inspiré pour s’opposer aux incursions des Argentins et entretenir l’espoir. En deuxième période et avec l’incorporation de Santos en pointe et Haj Messaoud sur le flanc droit, il était visible que Lemerre cherchait à donner une nouvelle impulsion à son ensemble et le début de cette période a été favorable à l’équipe de Tunisie, mais à l’image de la première mi-temps, c’est l'Argentine qui va se montrer plus réaliste et parviendra à aggraver le score par Saviola (56’) suite à un contre mené par Santana et relié par Galetti qui a servi le buteur Saviola sur un plateau. Ce second but a secoué l’équipe de Tunisie qui s’est libérée pour mener quelques contres dont l’un a permis à Guémamdia magistralement survis par Santos d'obtenir un penalty qu’il s’est chargé lui même de transformer (72’). Au cours du reste du temps à jouer on a assisté à une équipe cherchant à gérer son avance tout en menant des contres dangereux qui ont permis à Khaled Fadhel de se mettre en évidence. Et une équipe cherchant à égaliser mais sans y parvenir malgré les efforts déployés par Santos et Jaziri. Une courte défaite certes, mais beaucoup de regrets pour l’équipe de Tunisie avec mention peu mieux faire ... certainement. * Tunisie Fadhel, Trabelsi (Haj Messaoud), Ayari, Saïdi, Jaïdi, Mnari, Chedly, Sdiri, Ben Achour, Guémamdia (Jaziri), Mhadhebi (Santos). * Argentine Lux, Santana, Sorin, Colluccini, Rodriguez, L. Zanetti, Riquelmi, Galetti, Heinze, Bernardi, Saviola (Tevez). M.A.F. __________________________ Flash… Balles Le Quotidien - TAP * Visite Franz Beckenbauer, président du comité d’organisation de la Coupe du monde 2006, a rendu visite à la sélection tunisienne à son lieu de résidence à l’hôtel «Hilton» au centre ville de Cologne. * Manifestations Dans le cadre de la participation au village sportif du Mondial 2006, et afin de mieux faire connaître le produit touristique tunisien, le club de l’amitié tuniso-allemande organise les 18 et 19 juin courant au centre ville de Cologne, des manifestations culturelles et artistiques au cours desquelles les visiteurs auront l’occasion de goûter à la cuisine traditionnelle tunisienne et assisteront à des spectacles du folklore populaire. * Engouement Les entraînements de la sélection brésilienne, cinq fois championne du monde qui se déroulent au stade de Bayarina dans la ville de Leverkusen, suscitent un engouement sans précédent, puisqu’ils sont suivis par pas moins de 10.000 spectateurs ravis de voir de près les prouesses des stars du football brésilien. * Importance La presse allemande (écrite et audio visuelle) accorde une grande importance à la Coupe des confédérations, soulignant les mesures prises par le Comité d’organisation afin de garantir le bon déroulement des rencontres, des entraînements, de l’hébergement, du transport et du travail pour les délégations participantes et de la presse. Elle a précisé à ce sujet qu’il a été fait appel à plus de mille volontaires pour cette compétition et que plus de 550 mille billets ont été vendus jusqu’à présent. Les médias allemands ont également présenté les équipes participantes et leurs joueurs vedettes, mettant notamment l’accent sur les derniers préparatifs de la Mannshaft (sélection allemande), entraînée par Jurgen Klinsmann. * Récompenses La FIFA a prévu des récompenses qui seront attribuées à l’équipe la plus fair-play ainsi que le soulier d’or qui sera décerné au meilleur buteur, et le prix du meilleur joueur qui sera désigné par les journalistes accrédités à la Coupe des confédérations. * Facilités Afin de faciliter le travail des médias, le Comité d’organisation a installé un centre de presse au sein des stades, comprenant tous les équipements nécessaires (téléphone, fax, internet), et assurera la traduction lors des conférences de presse, sachant que plus de trois mille journalistes sont accrédités pour couvrir ce tournoi qui sera transmis dans 170 pays. * Test La Coupe des confédérations servira de test grandeur nature pour le Mondial 2006 qu’organisera l’Allemagne dans moins d’un an, et ce après la fin des travaux de construction et de réaménagement des stades qui abriteront les rencontres du Mondial.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com