Carthage : Hommage à Salah Khémissi





La première, "Habbouni Widdalalt" fait l'objet d'un échange coquin, entre Mohamed Driss et Hélène Catzaras, (leurs personnages dans le film évidemment), et la seconde "Ahsen Nawara Naqtafha" est chantée d'une manière fort hilarante, par Fethi Haddaoui à ses débuts. Ces deux chansons appartiennent en propre à Salah Khmissi qui excellait dans le genre. Mais devenues quasiment, patrimoine commun, il est très fréquent que l'on en ignore la filiation, tout en se surprenant tout de même à les fredonner. Car si l'on connaît un peu mieux, Hédi Semlali, ou encore Hamadi Jaziri, il semble que la mémoire de Salah Khémissi ait, un tant soit peu, sombré dans l'oubli...


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com