Catherine Novelli, représentante adjointe du commerce des Etats-Unis pour l’Europe et la Méditerranée: «Les perspectives de libre échange avec la Tunisie sont fort prometteuses»





“Les accords de libre échange qui sont actuellement en cours de préparation, entre la Tunisie et les Etats-Unis permettront entre autres aux produits tunisiens d’accéder au plus grand marché international exempt d’impôts, en l’occurrence, le marché américain”. C’est en ces termes que Catherine Novelli, représentante adjointe du commerce des Etats-Unis pour l’Europe et la Méditerranée a plaidé tout le bien fondé des pourparlers engagés entre les responsables tunisiens du secteur commercial et leur homologues américains. En visite en Tunisie, Mme Catherine Novelli a animé avant-hier une table ronde avec des journalistes tunisiens au siège de l’ambassade des Etats-Unis à Tunis. Mme Novelli a en outre soutenu que l’établissement du libre échange tuniso-américain devrait contribuer à promouvoir l’emploi. Auparavant, elle a fait état des entretiens fructueux qu’elle a eu avec les responsables tunisiens du secteur commercial, soulignant que les relations politiques tuniso-américaines sont exemplaires. Il s'agit donc selon elle de hisser les relations économiques au niveau escompté des relations politiques. Elle a à cet effet, rappelé l’attachement du président américain George W. Bush à faire du Moyen-Orient une zone de libre échange à l’horizon de l’année 2013. “Nous tenons compte du développement économique inégal des divers pays du Moyen-Orient” dit-elle “C’est pour cela que nous procédons cas par cas. Nous œuvrons par exemple à aider l’Algérie à intégrer l’Organisation mondiale du commerce (OMC)”, ajoute-t-elle. Pour d’autres pays comme la Tunisie, Mme Novelli a indiqué que les efforts portent sur l’accord cadre du commerce et de l’investissement en tant que prélude à la conclusion des accords de libre échange (TIFA). Elle a à cet effet cité les pays qui sont déjà liés aux Etats-Unis par ces accords, en l’occurrence la Jordanie, le Bahrein et le Maroc. Et comme pour souligner tous les bienfaits de ces accords sur les pays qui les adoptent, Mme Novelli a indiqué que la valeur des échanges commerciaux entre la Jordanie et les Etats-Unis est passée de 11 millions à 1,2 milliards de dollars, permettant ainsi de créer pas moins de 40.000 emplois. Elle a en outre mentionné la formation d’équipes d’experts spécialisés pour étudier certaines questions relevant des intérêts communs tuniso-américains tels que les investissements, les services et les brevets d’invention. Mme Novelli a, par ailleurs, loué la compétence et le haut niveau d’instruction en Tunisie en tant que gages de réussites des accords de libre échange avec les Etats-Unis. Abdelmajid HAOUACHI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com