Selon le président du parlement : L’Irak a encore besoin de la FMN





Le Quotidien-Agences Le président du parlement irakien, Hajem Al Hassani a mis en garde hier contre un retrait rapide de la force multinationale (FMN) sous commandement américain en Irak, qui selon lui, serait “très dangereux”. “Le mois dernier, nous avons eu 57 voitures piégées rien qu’à Bagdad”, a noté Hassani, en visite au Japon. “Il pourrait être très dangereux que la force multinationale se retire d’Irak maintenant”, a-t-il estimé. Le gouvernement américain a affirmé jeudi son opposition à un calendrier de retrait des troupes américaines en Irak, réclamé par des parlementaires, tout en se déclarant préoccupé de la baisse du soutien de l’opinion publique à la guerre.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com