Le journal des transferts : CA : Bouzaïène de retour?





On l’a presque oublié du côté du Parc A, mais il demeure toutefois clubiste. Il s’agit du solide défenseur Radhouène Bouzaïène prêté la saison passée à l’USM. Après une saison réussie avec sa nouvelle équipe, Bouzaïène paraît intéressé par un retour au bercail, d’autant que plusieurs défenseurs sont annoncés partants (Marzouki, Ben Zid…). Pour le moment, il n’y a rien d'officiel même si du côté monastirien, tout comme celui clubiste, on espère s’attacher les services de ce joueur. J.S. : Laâbidi au prix fort Le meilleur offensif de Jendouba Sport est convoité par tous les grands clubs. Mohamed Laâbidi, actuellement au stage avec la Sélection 2005, a été officiellement contacté par les dirigeants stadistes qui espéraient pouvoir convaincre leurs homologues de JS en fixant un montant de transfert raisonnable en plus de la cession définitive de Aymen Mhaouech, prêté à Jendouba. Les pourparlers n’ont pas abouti et ce fut au tour de l’EST et du CSS d’entrer en scène, ce dont profitent les responsables jendoubiens qui viennent de placer la barre très haut. Les dirigeants sang et or ont déjà lâché prise à cause du montant exigé par le club de Laâbidi et les Sfaxiens continuent à négocier. La prochaine destination de ce joueur va sûrement se décider au cours des prochains jours. USM : Ben Abdelkader n’a pas signé Libre de tout engagement avec le CSHL, le milieu de terrain Ali Ben Abdelkader a été approché par certains clubs. On a même parlé d’un engagement officiel avec l’USM qui lui a fait une bonne proposition. Or, le joueur hammam-lifois déclare n’avoir rien signé avec les Monastiriens, tout en admettant qu’il a négocié avec eux un éventuel passage au sein des «Bleu et Blanc». D’autre part, on croit savoir que Ben Abdelkader a été également contacté par un autre club de la capitale et qu’il hésite encore entre ces deux offres. CAB : Baghouli convoité Le play-maker stadiste, en fin de contrat, attend jusqu’à présent la proposition que va lui faire son club pour prolonger son bail au Bardo. Or, cette attende s’avère plus longue que prévu puisqu’il n’a été sollicité qu’une seule fois par ses dirigeants qui lui ont fait des promesses sans passer à l’action. Baghouli a déclaré accorder la priorité au club du Bardo, mai s'il vient d’être contacté par les responsables cabistes, désireux de récupérer leur maître à jouer pour renforcer leur équipe, appelée à faire peau neuve et à montrer un meilleur visage. Pour le moment, Baghouli rentré à Bizerte attend encore et pourrait prendre une décision définitive dans quelques jours.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com