Egypte:Démission du rédacteur en chef d’un journal gouvernemental





Le Caire - Agences Le rédacteur en chef du journal gouvernemental égyptien Akhbar al-Yaoum a annoncé sa démission hier provoquée selon lui par une campagne de dénigrement orchestrée notamment par le fils du président, Gamal Moubarak. Dans un article publié en première page du quotidien, Ibrahim Saâda critique le camp de Gamal Moubarak, président du "Haut comité des politiques" du Parti national démocratique (PND) au pouvoir, qui fait office de bureau politique. Saâda, 68 ans, reconnaît qu'il a dépassé l'âge légal fixé à 65 ans pour être à la tête d'un journal gouvernemental mais dénonce une "campagne" menée par Gamal Moubarak, le ministre de l'Information, Anas al-Féki, et le président du conseil consultatif, Safouat al-Chérif. "Les instigateurs de cette campagne n'ont pas manqué une occasion d'insulter et de calomnier les patrons de presse", poursuit-il dans son article, précisant que ni lui ni ses collègues n'avaient eu l'intention de résister aux projets de leurs remplacements. "J'ai demandé au Majlis al-Choura (le conseil consultatif) d'accepter ma démission car je veux rester en paix avec moi-même et les autres", ajoute-t-il. Chambre élue au suffrage universel et faisant office de Sénat, le Conseil consultatif, rend des avis et veille au respect des principes de la Révolution de 1952.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com