Tunis: Trois ans de prison pour les proxénètes….





Le tribunal de première instance de Tunis a condamné en milieu de semaine dernière deux hommes et une femme à trois ans de prison chacun pour avoir dévalisé un quadragénaire qui a été soulagé de son téléphone portable, son chéquier et d’une somme d’argent estimée à deux mille dinars... Tunis-Le Quotidien Les faits de cette affaire remontent au mois de mai de l’an dernier. A cette époque, la victime, un quadragénaire et commerçant de son état, avait quitté son village natal situé à quelques encablures de la ville de Siliana pour se rendre à Tunis, afin d’acheter des pièces détachées pour sa camionnette qui subissait une révision de moteur dans un garage de la région. Sitôt arrivé à Tunis, il a fait le tour des magasins spécialisés avant de reporter l’achat des dites pièces pour le lendemain. En attendant, il a décidé de passer la nuit à Tunis. Pour occuper son temps, il s’est rendu dans un bar situé en plein centre-ville où il a pris une table avant de commander un plat et une bouteille de vin. Le temps passait et notre villageois profitait pleinement de ces moments de plaisir, d’autant qu’en face de lui, deux hommes et une femme ne cessaient de lui lancer des sourires et même une invitation pour les rejoindre. Bien évidemment, sous l’effet de l’alcool, le commerçant qui pensait beaucoup plus à cette femme qu’à ces deux compagnons, ne pouvait que sauter sur l’occasion et venir prendre place à leur table. L’ambiance était de celle qui favorise quelques excès. Du coup, le villageois en a profité pour exprimer son admiration et son intérêt particulier à la femme. Jusqu’ici, le commerçant ne pensait pas qu’il était tombé dans le piège. C’est que dans la mêlée, l’un des deux hommes a proposé d’aller continuer la soirée chez lui. Dès lors, le quatuor s’est pressé de se diriger vers le domicile en question où on s’est mis immédiatement à table. Coup de théâtre, la femme qui a senti un malaise a prié ses amis de prendre congé afin d’aller se reposer un peu. Profitant, également, de son passage dans les toilettes, le commerçant a osé jeter un coup d’œil dans la chambre où s’est retirée la femme laquelle, en constatant sa présence, n’a pas hésité à lui demander de se rapprocher et de lui offrir ce qu’il attendait d’elle. Entre-temps, ses deux amis se sont mis au travail fouillant dans les affaires de notre villageois où ils ont dérobé un téléphone portable, un chéquier et une somme d’argent estimée à deux mille dinars. Bien évidemment, ils se sont retirés alors qu’après avoir assouvi ses désirs, le commerçant était parti dans un long et profond sommeil. Ce n’est que le lendemain qu’il s’est rendu compte de ce qui lui est arrivé. Il s’en est pris, dès lors, à la femme, lui demandant où sont passés ses deux amis. Les événements allaient ensuite prendre une autre tournure puisque le commerçant et la femme ont fini par se rendre au poste de police. Un procès-verbal a été ouvert par les auxiliaires de la justice au cours duquel, la suspecte a fini par craquer avouant les faits et fournissant aux enquêteurs les noms de ses deux complices. Arrêtés à leur tour, les deux hommes ont été interrogés. Ils ont avoué leur forfait et ont été inculpés de proxénétisme, d’escroquerie et de vol qualifié. Traduits devant le tribunal de première instance de Tunis, ils ont écopé de trois ans de prison. La femme a été condamnée, également, à la même peine. H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com