Taïwan-Japon : La pression monte





Taïwan envoie un bateau de guerre dans des eaux disputées avec le Japon Le Quotidien-Agences Taïwan a fait monter la pression sur le Japon hier en envoyant un groupe de bateaux de guerre dans des eaux disputées avec à leur bord le ministre de la Défense et des députés. Le ministre Li Jye, le président du parlement Wang Jin-pyng, une quinzaine de députés, une centaine de journalistes et des pêcheurs ont participé à cette initiative à plus d'une centaine de km au nord de Taïwan à bord d'une frégate, la Fengyang. Wang, qui appartient au principal parti d'opposition, le Kuomintang (KMT), a expliqué qu'il s'agissait de "démontrer notre volonté de protéger nos pêcheurs". Accompagnée de deux patrouilleurs équipés de missiles, la frégate s'est rendue à 65 milles nautiques (120 km) au nord-est de la cote nord-est de Taiwan et 40 milles des iles Diaoyu — Senkaku en japonais — également revendiquées par le Japon et la Chine, en mer de Chine orientale. L'initiative a été prise après que des pêcheurs eurent accusé le gouvernement taiwanais de ne pas les défendre suffisamment dans les eaux disputées, une zone de pêche traditionnelle depuis des générations, selon eux. Les pêcheurs qui se disent harcelés par les Japonais dans les eaux contestées ont même menacé de naviguer sous pavillon de Chine populaire, grande rivale de Taipei, s'ils ne bénéficiaient pas d'un protection accrue. La mer de Chine orientale est le théâtre de plusieurs différends entre la Chine, le Japon et Taïwan. Au début du mois, une flotille d'une cinquantaine de bateaux de pêche taïwanais avaient protesté à proximité de la ligne que Tokyo considère comme la frontière en mer de Chine orientale.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com