Détournement de fonds : Un agent bancaire arrêté à l’étranger et rendu aux autorités tunisiennes





Le monde est trop petit pour qu’un criminel puisse s’y cacher sans qu’il ne soit dérangé. C’est ce qui a été confirmé suite à ce mandat d’arrêt international lancé par les services de police de notre pays à l’encontre d’un banquier recherché pour avoir détourné une somme de cent mille dinars dans une agence bancaire située au Kef… Tunis - Le Quotidien Il y a une année la ville du Kef s’est réveillée sur une nouvelle surprenante faisant état de la disparition d’un agent bancaire qui aurait pris la fuite après avoir dérobé la somme de cent mille dinars. Une enquête a été ouverte et les investigations menées par les autorités compétentes ont confirmé la nouvelle et elles ont même révélé plusieurs abus commis par le suspect lequel avait à maintes reprises falsifié et opéré des changements dans les registres comptables mis sous sa responsabilité directe. L’affaire a été, dès lors, portée devant la justice qui a condamné le banquier à dix ans de prison. Ce jugement rendu par contumace a donné lieu au lancement d’un mandat d’arrêt international vu que l’accusé avait quitté le territoire national. Seulement, le monde est trop petit et le banquier est tombé entre les mains des liniers d'Interpol. Il a été, bien évidemment, remis aux autorités tunisiennes. Bénéficiant de ses droits relatifs aux procédures pénales, l’accusé a fait une opposition contre le jugement rendu par contumace. De ce fait, l’affaire a été relancée ce qui a permis au banquier de s’expliquer devant un juge d’instruction. Lors de son interrogation, l’accusé est revenu sur plusieurs détails qui ont accompagné l’affaire depuis son début. Menant normalement sa mission au sein de l’agence bancaire en question, il fit la connaissance d’une cliente qui est venue ouvrir un compte courant. Après plusieurs passages dans l’agence, l’alchimie a joué pleinement son rôle puisque notre banquier en est devenu maladivement amoureux. On ignore si cette cliente avait les mêmes sentiments envers lui mais elle en a profité pour le manipuler et tirer profit de son poste dans l’agence. Après avoir obtenu un carnet de chèques et une carte bancaire de celles qui donnent droit aux clients de retirer de l’argent même s’ils n’en ont pas, la cliente est devenue dans un laps de temps très court débiteuse d’une importante somme d’argent. Il fallait évidemment, rembourser cet argent. C’est ainsi qu’elle a usé de son charme afin de sortir de cette impasse. Du coup, les rapports entre cette cliente et son banquier ont pris une autre tournure. Il faut dire que le charme foudroyant de cette jolie cliente a désarmé entièrement le banquier qui ne reculait devant rien pour satisfaire les caprices les plus extravagants de sa dulcinée. Entre temps, le trou dans les comptes de l’agence s’élargissait ce qui a obligé le banquier à falsifier et porter des changements dans les écritures comptables de la banque. Peu à peu, notre agent est devenu responsable de la perte de cent mille dinars et comme il n’avait pas les moyens de rembourser cette somme, il a tout bonnement disparu de la circulation allant jusqu’à quitter le territoire national. Après avoir été entendu, l’accusé a été inculpé de détournement de fonds et d’usage de faux. Il devrait répondre prochainement de son forfait devant la justice. H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com