Le Kef: Trois ans de prison pour l’oncle falsificateur…





Tunis - Le Quotidien Le tribunal de première instance du Kef vient de condamner un père de famille, à trois ans de prison ferme pour avoir falsifié des documents afin de priver sa nièce de sa part dans l’héritage familial. C’est en voulant vendre un lot de terrain qu’elle pensait avoir hérité de sa mère que la victime dans cette affaire a découvert que le terrain en question appartenait à son oncle. Ce dernier a enregistré le lot de terrain en son nom en utilisant un contrat de vente falsifié. Dès lors, la nièce a porté plainte. Une enquête a été ouverte et qui a conduit à l’inculpation de l’oncle de faux et d'usage de faux. Interrogé, l’oncle a déclaré avoir bel et bien acheté le lot de terrain de sa nièce oubliant de rédiger un contrat de vente. Puisqu’elle vivait à l’étranger, il n’ a pas trouvé d’autres moyens pour prouver sa propriété dudit terrain que d’imiter sa signature et d’utiliser une ancienne procuration afin d’enregistrer le faux contrat de vente. Le manège de l’oncle a été découvert sitôt la nièce rentrée au bercail. Traduit récemment devant le tribunal de première instance du Kef, l’oncle a écopé de trois ans de prison ferme. H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com