Jaâfari à Washington : Soutenir Bush en désaveu sur l’Irak





Le Quotidien - Agences Le président George W. Bush reçoit aujourd’hui à la Maison-Blanche le Premier ministre irakien Ibrahim Al-Jaâfari alors que les Américains sont de plus en plus nombreux à contester l’engagement américain en Irak. C’est la première fois que Jaâfari va rencontrer le président américain depuis sa nomination fin avril. Sa visite à Washington vise à marquer l’importance qu’attache l’administration Bush à la mise en place rapide d’institutions irakiennes indépendantes. Présent dès hier dans la capitale américaine, Jaâfari va consulter un exemplaire de la Constitution américaine aux Archives nationales. Le président républicain veut convaincre les Américains de la nécessité de maintenir en Irak plus de 130.000 soldats dont plus de 1.800 ont trouvé la mort depuis le début de la guerre dans ce pays en mars 2003 - et refuser de s’engager sur un calendrier de retrait. Les derniers sondages montrent qu’une majorité de l’opinion publique désapprouve sa politique en Irak et estime désormais que la guerre n’aurait pas dû être déclenchée. La cote de popularité du président, réélu en novembre pour un second mandat, est également proche de ses niveaux les plus bas. “Les Américains perdent confiance dans notre capacité à accomplir notre objectif. Et si nous perdons leur confiance, nous n’allons pas pouvoir rester et terminer notre mission. Elle va prendre encore au moins un an et il faut le dire franchement pour qu’ils la soutiennent”, a souligné le sénateur Joseph Giden, un démocrate qui a déjà annoncé ses prétentions pour l’élection présidentielle aux Etats-Unis en 2008. George W. Bush ne pourra s’y représenter mais les parlementaires de son parti s’inquiètent des conséquences du mécontentement populaire sur les élections de mi-mandat de novembre 2006.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com