C.S.S. – Al Ittihad : Prendre les devants de la scène





* Ligue arabe des champions (Finale Aller) - Stade Mhiri de Sfax (20h00) - Arb : Al Hil (Qatar) Le CSS détenteur de la première Coupe arabe dans sa nouvelle version, affrontera ce soir à 20h00 au stade Mhiri de Sfax Al Ittihad de Jeddah dans le cadre de la finale de la Ligue arabe des champions (aller). Il s’agit de la première manche que les Sfaxiens se doivent de réussir pour prendre option avant la deuxième manche prévue le 1er juillet à Jeddah. Pour cela, ils font s’armer de vigilance et surtout ne pas sous-estimer l’adversaire qui a frappé fort lundi dernier en battant l’équipe d’Ennasr par un net (6-0). Le CSS doit s’efforcer pour réaliser son objectif à savoir remporter pour la deuxième fois consécutive la Coupe arabe. Certes, les coéquipiers de Boujelbène auraient aimé jouer le match aller (aujourd’hui) à Jeddah comme c’était prévu auparavant si la ligue arabe n’a pas cherché à dépasser le règlement !!!… Et malgré cela, le CSS est prêt à poursuivre avec succès sa marche triomphal jusqu’à la fin. Il s’agit pour les Sfaxiens de savoir négocier le premier volet de cette finale. Decastel n’a pas laissé les choses au hasard : l’équipe est entrée en stage bloqué depuis mercredi dernier dans l’espoir d’être fin prête pour le match de tout à l’heure face à Al Ittihad et il semble que l’équipe est fin prête surtout après la réussite qu’elle a connue lors des trois matches amicaux disputés contre le SSS, l’EN 2005 et l’EST. * Stage Le CSS est entré en stage bloqué dans un hôtel à Sfax depuis mercredi dernier pour préparer dans la sérénité son match de ce soir contre Al Ittihad de Jeddah. 19 joueurs ont été convoqués par Decastel, il s’agit de : Jaouachi, Ben Salem, Haj Messaoud, Boujelbène, Guemamdia, Mardassi, M’rabet, Junior, Gharbi, J. Khecharem, Esseffi, Nafti, Bargaoui, Khamassi, Chabchoub, K. Ben Amor, Karray, Hammali, Hammami. * Essefi blessé La ligne d’attaque du CSS sera amoindrie par l’absence de Zoubeïr Esseffi qui a été blessé au cours du match CSS - EST lundi dernier. Decastel palliera cette défaillance en faisant appel à Raouf Khamassi. Outre Essefi, la formation sfaxienne sera amputée des services de 5 joueurs. Il s’agit de Pape Malic et Abdi qui ont écopé leur deuxième avertissement suspensif, A. Ben Amor, Mouaouia Kadri et Ali Kalaï (EN 2005). Mais ces absences sont loin de constituer un handicap pour le staff technique. Lors du match d’application d’avant-hier, le coach Decastel a fixé ses choix et c’est M’rabet qui prendra la place de Malic (pivot) alors que Mardassi prendra celle de Abdi dans l’axe central. * Huit internationaux D’après le président d’Al Ittihad, Mansour Balaoui, l’équipe saoudienne groupe dans ses rangs huit internationaux. Il s’agit de Mabrouk Zaïed (gardien), Ridha Taker, Hamad Mountachiri, Salah Sakri, Manef Abouchghir, Saoud Khariri, M’hamed Nour et Mohamed Amine. La formation d’Al Ittihad de Jeddah sera amputée des services de six titulaires, à savoir Hamad Laânizi (suspendu), Saïd Wadaâni (suspendu), Marzouk Laâtibi (suspendu), Hamza Driss (suspendu), Abdallah Alouaked (blessé) et Petrovic (non qualifié). * Formation probable Jaouachi, Haj Messaoud, Gharbi, Mardassi, K. Ben Amor, Boujelbène, M’rabet, Nafti, Junior, Kouassi, Guemamdia. Noureddine BACCOUCHE __________________ Haythem Mrabet : «Vigilance et concentration» • Vous avez démontré un bon visage dans cette Coupe arabe et vous avez atteint votre but en vous qualifiant en finale face à Al Ahly de Jeddah. Quel est le secret de cette réussite? Il n’y a pas de secret mais il faut signaler la bonne ambiance qui règne au sein de l’équipe, ce qui a permis de sceller encore plus les relations entre tous les éléments qui la composent et notamment la motivation chez l’ensemble et surtout les jeunes encore assoiffés de victoires et de performances sans négliger le travail de base du staff technique composé de Decastel, Gheraïri, Williams et Jaziri. • Vous affrontez aujourd’hui Al Ittihad de Jeddah, que savez-vous sur votre adversaire? Notre adversaire de ce soir est digue de respect, d’ailleurs, ce n’est pas un hasard qu’il s’est qualifié en finale de cette Coupe arabe, nous avons bien étudié notre adversaire. C’est une équipe redoutable qui comprend huit internationaux et nous sommes appelés à négocier le match avec le maximum de vigilance et de prudence. • Quelle sera la meilleure manière pour surprendre votre adversaire? Le pressing constituera notre principale arme pour surprendre notre adversaire mais j’espère que nous trouverons notre efficacité offensive, on va essayer de ne pas encaisser de buts, mais nous sommes appelés à marquer le maximum de buts afin de négocier le match retour avec un moral élevé. N.B. __________________ Rétro Sur les traces d’Arrachid Le CSS tentera ce soir de prendre option pour la victoire finale de cette édition de la Ligue arabe des champions et de rejoindre dans le palmarès le recordmen actuel Arrachid (Irak) vainqueur dans le passé, trois fois de suite de cette épreuve, à ses débuts (1985, 1986, 1987). Avec deux consécrations déjà (2000 et 2004, les Sfaxiens se trouvent bien partis pour entrer dans la légende et devenir le premier club tunisien à remporter trois fois le titre arabe, ce qui demeure bien rentable et enrichissant. Signalons qu’ils sont sept clubs tunisiens à avoir eu à participer aux différentes éditions de cette coupe arabe depuis 1981 à nos jours. Outre les cinq titres enlevés en 1993 (EST), en 1997 (CA), 2000 et 2004 (CSS), il y a eu quatre contre-performances en finale ayant pour auteurs EST (1986, 1995) CA (1988, 2003). Le bilan actuel de nos représentants est tout à fait à leur honneur. Le CSS pourra nous faire procurer d’autres joies. N.A.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com