Les aquarelles de Mohamed Ben Aziza : Le pur-sang arabe dans toute sa splendeur





C’est avec beaucoup de raffinement et d’élégance que l’aquarelliste Mohamed Ben Aziza a peint la nature et la vie à travers ses tableaux où le cheval arabe occupe une place de choix. Tous ceux qui ont visité le festival du pur-sang arabe de Sidi Thabet à la fin du mois de mai ou l’espace culturel de la ville d’Hammam-Lif au début de ce mois de juin ont succombé au charme de ces œuvres artistiques qui glorifient la vie et la nature. Dans les aquarelles de Ben Aziza chaque élément constitue un sujet à part entière. Le ciel, la mer, les murs, et cette profusion ne crée jamais la sensation de confusion. Mais à l’évidence le cheval occupe une place de choix dans cette exposition composée de seize tableaux. Mis sous le charme de cet équidé, Mohamed Ben Aziza brosse toute une panoplie d’attitudes et de postures avec une grande minutie, ne négligeant aucun détail. On a droit à la course agitée, à la cavalcade, à la fantasia et au repos. Mais en même temps l’artiste aborde tous les aspects du dessin en développant le travail de la couleur, le rapport ombre et lumière et bien sûr la perspective, le tout dans les subtilités du pastel et de l’aquarelle. Une œuvre artistique de valeur qui ne laisse pas les visiteurs avertis insensibles. Jamel BELHASSEN


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com