Bizerte: Le transporteur clandestin tente d’abuser de l’étudiante





A défaut d’un moyen de transport par cette heure tardive de la journée, la jeune étudiante a osé monter à bord d’une voiture que son propriétaire utilisait pour transporter clandestinement les passagers. Le voyage aurait été de tout repos, si ce n’est les habits «sexy» de la charmante voyageuse qui ont éveillé les désirs du conducteur... Tunis-Le Quotidien Lorsqu’on étudie à Tunis et qu’on habite Bizerte, il n’y a aucun mal à faire la navette tous les jours. A soixante kilomètres, la capitale du nord est à vol d’oiseau d’autant que la nouvelle autoroute a réduit considérablement la distance. Du coup, Bizertins et Bizertines sont plus heureux que jamais puisqu’ils peuvent désormais, se retrouver tous les soirs chez eux sans subir la rude épreuve de l’éloignement. D’ailleurs, c’est ce que fait tous les jours cette jeune étudiante inscrite dans une université de Tunis. Originaire de Bizerte, elle a opté pour la navette plutôt que de louer un appartement et vivre seule à la capitale. A vrai dire tout allait bien jusqu’à la semaine dernière lorsqu’elle est arrivée un peu tard à la gare routière de Bab Saâdoun. Malheureusement, les moyens de transport se faisaient rares. Dès lors, elle a accepté la proposition d’un transporteur clandestin qui exerce sur la ligne Tunis-Bizerte. Elle monta à bord de la voiture dans laquelle un couple avait déjà pris place sur la banquette arrière. Tout le monde prit ainsi la route et au niveau de la localité d’Utique, l’homme et la femme, assis derrière, quittèrent le véhicule. Apparemment, ils sont arrivés à destination. Il ne reste, ainsi, dans la voiture que le conducteur et l’étudiante. Il faut dire que depuis le début du voyage, le chauffeur était très intéressé par sa passagère. Comme toutes les filles de son âge, celle-ci mettait des vêtements sexy. Ce jour-là, elle était vêtue d’une chemise et d’un pantalon transparents et l’on pouvait facilement distinguer sa plastique. Il y avait, en effet, de quoi éveiller les instincts de notre conducteur. La tentation était telle qu’il s’est arrêté brusquement avant de se jeter tel un loup sur l’étudiante tentant d’assouvir ses désirs et abuser, tout bonnement d’elle. Heureusement qu’un motard passait par-là. L’auxiliaire de la justice a remarqué qu’un homme et une femme se bousculaient à l’intérieur de la voiture. L’agent se rapprocha et intervint avant que l’irréparable ne se produise. Arrêté, le transporteur clandestin a regretté son acte. Il a pourtant été inculpé de tentative de viol et de transport illégal de passagers. Il a été écroué en attendant d’être traduit devant la justice. H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com