Tabarka Jazz Festival : Oh happy days…!





Dans quelques jours et précisément à partir de vendredi les férus du jazz feront leur pèlerinage annuel à Tabarka qui vibrera sur les rythmes jazzy du 1er au 9 juillet. programme teinté de plusieurs couleurs pour célébrer le 10ème anniversaire de Tabarka Jazz Festival. “Ne pas bronzer idiot”, ce slogan très en vogue dans les années soixante est devenu depuis de longues années le credo qui représente comme il se doit Tabarka dans sa facette culturelle. C’est un pari que les responsables de l’Office National du Tourisme tunisien (O.N.T.T), les intellectuels tunisiens et les habitants de cette ville ont essayé de relever au fil des jours pour enrichir le produit touristique d’un côté et pour permettre de l’autre à une catégorie d’intelllos de goûter à un genre musical peu programmé. Dans ce contexte, l’idée de lancer un festival de jazz à Tabarka s’est élaborée pour voir le jour en 1995, et depuis, cette manifestation est devenue une partie intégrante de l’image de marque de cette ville. La journée sur la plage, sous le beau soleil de Tabarka, l’esprit voyageant tantôt dans le bleu de la mer et du ciel et tantôt dans la verdure de ses immenses forêts, la nuit à Tabarka a un goût spécial grâce à ces artistes qui défilent, chaque année, sur la scène de la basilique. Pour cette année, le public du Tabarka Jazz Festival découvrira des jazzmen qui se produiront pour la première fois en Tunisie, deux artistes seront au rendez-vous lors de la soirée d'ouverture. Spécialiste en “Smooth jazz”, l’Italien Amedeo Bianchi et son sextuor ouvrent le bal annonçant les couleurs de cette nouvelle édition. Quant à la deuxième partie de la soirée, elle portera la touche du “pianiste le plus complet du monde” comme jazz Magazine l’a qualifié, à savoir l’artiste cubain Chucho Valdes. Formé au conservatoire de la Havane, Valdes s’est fait remarquer par son talent hors pair et sa maîtrise totale des techniques du jeu. Sa prestation dans le cadre de Tabarka Jazz Festival sera un voyage exceptionnel dans une musique jazz portant des ingrédients afro-cubains. La deuxième soirée sera tuniso-américaine; “Le minaret et la tour” de Riadh Fehri offrira aux Tunisiens et aux visiteurs étrangers l’occasion de découvrir l’expérience particulière de cet artiste tunisien qui a choisi de faire dialoguer la culture arabe et la culture occidentale en passant par le paradis perdu, l’Andalousie. Les fans du jazz gospel auront un rendez-vous lors de la deuxième partie de la soirée avec Golden Gate Quartet (USA) dont le répertoire comprend plusieurs titres à succès tels que: “When the saints go marching in”; “Jericho”, “Only you…”. Le groupe Louis Prima Gigolos (France) partagera la troisième soirée avec une autre formation musicale, celle de “Rayjam Quintet” (Pays-Bas - Tunisie). Le défilé des artistes continue sur la scène de la basilique et c’est le tour de James Cotton (USA), un harmoniciste de talent de charmer les amoureux de cette musique par son style rustique et jazzy et ce, lors de la 4ème soirée. Avec l’Italien Aldo Romano, le public voyagera avec le jazz nomade et son inventeur A. Romano au cours du concert prévu mercredi 6 juillet. Le 6ème concert de Tabarka Jazz Festival portera la griffe de l’artiste français Daniel Huck, un grand chasseur de prix des festivals du jazz et dont le parcours comprend plus d’une centaine d’albums. Arrivant au deuxième week-end, les 8 et 9 juillet, celui de la clôture de Tabarka Jazz Festival, le public est invité à goûter aux prestations de Thomas Kaufman et Wolfgang Reisinger (Autriche) et Omar Sosa (Cuba), spécialiste du jazz afro-américain; ces deux artistes se produiront le 8 juillet. La clôture de cette 10ème session du Tabarka Jazz Festival sera avec une rencontre tuniso-américaine dont les protagonistes sont Faouzi Chekili (Tunisie) et Julius E. Green (USA). A découvrir à partir de ce vendredi dans la charmante ville du Corail, Tabarka. Imen ABDERRAHMANI ___________________________ Week-end à Tabarka 1er week-end • 1er juillet 2005 Amedeo Bianchi et son sextuor (Italie) / Chucho Valdes (Cuba) • 2 juillet 2005 Riadh Fehri avec son spectacle “Le minaret et la tour” (Tunisie) / Golden Gate Quartet (USA) • 3 juillet 2005 Rayjam Quintet (Pays-Bas - Tunisie) / Louis Prima (France) 2ème week-end • 8 juillet 2005 Thomas Kaufman and Wolfgang Reisinger (Autriche) / Omar Sosa (Cuba) • 9 juillet 2005 Faouzi Chekili (Tunisie) / Julius E. Green (USA)


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com