Economie d’énergie : Les briques de Tozeur à la rescousse !





Tunis - Le Quotidien Les fameuses briques de Tozeur qui ornent les façades de tous les bâtiments dans la région du Djérid au Sud du pays seront semble-t-il, adaptes comme outils pour la mise en œuvre d’une stratégie visant à accroître l’efficacité énergétique dans le secteur résidentiel. Leur performance étant prouvée, les briques de Tozeur font désormais l’objet de tout un projet mis en route par l’Agence Nationale pour la Maîtrise de l’Energie (ANME) et financé par le Fonds mondial pour l’environnement. Ce projet a été hier à l’ordre du jour d’une conférence donnée au siège du Programme des Nations unies pour le Développement (PNUD) à Tunis par M. Mounir Bahri et Mme Kawther Lihidheb, deux responsables de l’ANME. D’après M. Bahri, les études effectuées en Tunisie ont montré que les techniques de conception architecturale et les matériaux utilisés dans le secteur du bâtiment ont une performance thermique très médiocre ce qui influe énormément et de manière négative sur la facture énergétique des ménages qui font un recours de plus en plus croissant aux équipements de chauffage et de refroidissement. Le responsable de l’ANME a indiqué à cet effet que le secteur résidentiel est en passe de devenir le premier grand consommateur d’énergie d’ici 2020, alors qu’il se situe actuellement à la 3ème position après l’industrie et le transport. * Micros climats L’utilisation des briques de Tozeur dans le bâtiment permet d’après le conférencier de créer des micros climats à l’intérieur des logements avec une capacité très importante d’atténuer les besoins thermiques et de réduire énormément la consommation d’énergie. Le premier projet financé par le Fonds mondial pour l’environnement a porté sur la construction du Campus universitaire de Kébili qui comporte l’ISET, un restaurant et un foyer tous construits avec un revêtement en briques de Tozeur pour les façades. L’orientation vers les matériaux locaux tels que les briques de Tozeur qui ne nécessitent pas une grande consommation énergétique aussi bien lors de leur fabrication que pour leur transport constitue une alternative très rentable, indique le conférencier. Il convient de signaler que l’objectif de ce projet pilote est de développer sur une échelle plus grande l’usage de ces briques. “Il y a intérêt à généraliser leur utilisation dans les nouveaux bâtiments afin d’avoir une meilleure performance énergétique dans le secteur résidentiel”, note le responsable de l’ANME. A préciser par ailleurs que l’ANME s’est engagée dans la mise en œuvre d’un autre programme de maîtrise d’énergie qui porte sur la certification énergétique des appareils de froid domestique en Tunisie. L’action comporte l’étiquetage des appareils électroménagers à même de permettre aux consommateurs de bien cerner les appareils en fonction de leur performance énergétique. En premier lieu ce sont les réfrigérateurs qui ont été ciblés. Très prochainement les appareils de climatisation feront l’objet de la même action. H.G.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com