Combats entre le Hezbollah et les forces israéliennes : Le front libanais s’embrase





L'armée israélienne a ouvert le feu hier sur des combattants infiltrés du mouvement libanais Hezbollah à la frontière, "touchant" au moins l'un d'eux, au lendemain de combats meurtriers dans le même secteur, selon une source militaire israélienne. Le Quotidien-Agences Une unité israélienne a intercepté et ouvert le feu sur des combattants du Hezbollah chiite près d'une des ses positions dans le secteur controversé des fermes de Chebaa, situé aux confins du Liban, d'Israël et de la Syrie, a indiqué la source militaire. Au moins un combattant du Hezbollah a été "touché" par les tirs des soldats, a-t-elle précisé. Ces combattants faisaient partie d'un commando du Hezbollah qui s'était infiltré la veille dans le secteur tuant un soldat israélien, selon la même source. A Beyrouth, le mouvement chiite a démenti avoir eu des victimes dans ses rangs mais a fait état d'une "opération de ratissage" de l'armée israélienne dans le secteur. "Aucun échange de tirs n'a eu lieu, mais seulement une opération de ratissage de la part de l'armée israélienne", a indiqué un porte-parole du Hezbollah, ajoutant qu'il "n'y a eu aucun tué ou blessé dans les rangs" du mouvement. L'armée israélienne a indiqué qu'un combattant du mouvement chiite avait été tué lors des combats d’avant-hier. Selon une source militaire, son corps a été retrouvé hier par l'armée. Des combats d'une ampleur inégalée depuis cinq mois entre le Hezbollah et l'armée israélienne ont embrasé avant-hier les fermes de Chebaa, où un soldat israélien a été tué et trois autres ont été blessés, dont un grièvement. Selon l'armée israélienne, les heurts ont commencé lorsqu'un commando du Hezbollah s'est infiltré dans un secteur sous contrôle israélien et a attaqué une position israélienne. Mais le Hezbollah a affirmé qu'ils ont éclaté après qu'une patrouille israélienne a tenté de franchir la frontière. Le Liban revendique, avec l'accord de Damas, le secteur des fermes de Chebaa, conquis par l'Etat hébreu sur la Syrie en 1967. L'Onu estime que ce secteur est un territoire syrien.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com