Comportement sur les plages : Les jeunes font leur mea-culpa





Qui dit été, dit vadrouille balnéaire, baignades et jeux. Hélas, nombre de jeunes gens partent en direction de la plage, pas seulement pour faire la fête mais aussi pour jouer de mauvais tours aux autres. Tunis - Le Quotidien Beach-ball “anarchique”, coups de ballon en pleine figure des ... “bronzeurs”, dégonflement des chambres à air des jeunes filles ... les dépassements sur la plage ne manquent pas. Il semble que les auteurs de tels actes trouvent une certaine satisfaction à ... “sortir du lot” en faisant l’intéressant! Qu’en pensent les jeunes ? Sont-ils pour ou contre ce genre de comportements, à la limite, gênants? Adel, 14 ans, est d’emblée, contre. L’adolescent garde encore les traits innocents d’une enfance à peine achevée. Quand Adel va à la plage, c’est pour se baigner et bronzer, c’est tout. “L’idéal pour moi est de profiter pleinement de la mer. J’aime aussi participer à une partie de volley-ball sur le sable, si possible dans un espace bien aménagé à cet effet. Il faut dire que je me sens vraiment gêné à voir certains comportements. Nombre de jeunes n’y viennent pas seulement pour se baigner. Ils sont là pour se rincer l’œil et proférer des mots déplacés aux jeunes filles. Ils jouent au beach-ball sans jamais tenir compte des familles qui campent à moins d’un mètre d’eux. Ils font exprès de lancer les balles en pleine figure des filles, juste pour se faire remarquer et ils manquent surtout de civisme : bouteilles, déchets et ordures sont étalés sur le sable et même dans la mer alors que les vide-ordures sont installés un peu partout. Ces dépassements sont, à mon sens, inadmissibles”, dit-il. Mehdi, 18 ans, nouveau bachelier, ne nie pas être parfois l’acteur de quelques dépassements. “Je reconnais que je ne peux pas m’abstenir de balancer un mot à une jeune “canon en bikini” ... Mais c’est le seul comportement classé “méchant” que je fais. Toutefois, nombre de jeunes, lèvent haut leurs canettes de bière sans tenir compte des familles assises à côté et ... - cerise sur le gâteau - , ils les jettent dans la mer. Il arrive aussi qu’une bande de jeunes balancent de gros mots à tort et à travers et cela, est vraiment trop insolent !”, dit-il. Abdelwaheb, 19 ans, futur étudiant agit presque comme Mehdi. Mis à part les coups d’œil un peu trop audacieux qu’il lance quelque fois, il se comporte convenablement. “Je ne jette jamais les saletés sur le sable. Je ne dérange pas les autres et je ne joue jamais dans un endroit où il y a beaucoup de gens. Je crois à l’idée qui dit que notre liberté s’arrête là ou commence celle des autres. Et j’agis selon cette devise”, dit-il. Les filles semblent être les plus dociles sur la plage. Toutefois, elles sont exposées à un nombre de dérangements. Nadia 17 ans, a reçu des coups de ballon, a écouté malgré elle des mots déplacés et cela la dérange. “Les filles ne sont jamais à l’abri et peu importe l’endroit. Mais à la plage, c’est encore pire. Si on nage dans des plages libres, on est donc exposées à entendre des grossièretés. Je me demande d’ailleurs comment un jeune homme aspire à nouer une éventuelle relation s’il nous balance des mots déplacés, ou nous jette une balle en pleine figure; c’est complètement aberrant”, dit-elle. Idem pour Nawress, 17 ans, qui semble aussi “Fed-up” de ne pas pouvoir rester en paix et profiter de la plage. “J’aimerai tant pouvoir nager en paix ! Les jeunes hommes ne se contentent pas de nous faire la cour sur le sable, ils nous suivent quand nous nageons ... Je me suis retrouvée à maintes reprises obligée d’interrompre ma baignade à cause de ces “trouble-fête”. Toutefois, certains ont un comportement irréprochable et viennent gentiment nous demander à jouer avec eux au volley ou au beach tout en restant respectueux. Nombre de jeunes ne jouent que dans les coins vides et ceci est aussi un comportement convenable”, dit-elle. Les plages gardées sont les mieux fréquentées. Hélas, nombre de dépassements continuent à limiter la liberté des autres, à déranger les familles qui ne souhaitent que de se divertir dans une ambiance saine. Il est grand temps en tout cas pour les jeunes hommes qui ne souhaitent que de se faire remarquer, de comprendre que les comportements extravagants ne sont acceptés par personne. Abir CHEMLI OUESLATI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com